NARUTO SHIPPUDEN ULTIMATE NINJA STORM 4

22/02/16 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , ,

NARUTO_SASUKE_1448891533

Extrêmement attendue par les nombreux fans, la première incursion de Naruto sur PS4 ne déçoit pas. Mieux, ces nouvelles aventures, articulées sur la dernière partie du manga, qui a depuis tiré sa révérence, respirent l’amour éprouvé par Bandai Namco envers le célèbre ninja blondinet. Un jeu de combat fun, accessible et extrêmement spectaculaire.

Souvent laissé pour compte dans les Beat’em all, la partie solo a fait l’objet d’un soin particulier. Le contenu est pléthorique et une vingtaine d’heures sont nécessaires pour voir le bout du mode histoire, savoureuse alternance de phases de fights et de narration en images fixes ou animées. En sus, une aventure, qui prend place après toutes les péripéties vécues par le Hokage, double la durée de vie. L’occasion de remplir toutes sortes de missions prétextes à latter quelques têtes bien connues. Le tout est bien rythmé et s’avère idéal pour débloquer des bonus, titres et autres icônes indispensables pour fanfaronner en ligne. Seul bémol, les aventures de Naruto sont complexes et laisseront sur la touche les non initiés. Il est donc conseillé de se pencher sur le manga, ou les trois premiers « Ninja Storm » (malicieusement réédités dans une compil PS3) avant de lancer cet épisode 4. Même si une fois essayé, il est extrêmement difficile de revenir en arrière, tant le bond en avant est colossal.

On apprécie donc la refonte technique. C’est fluide, les transformations et les explosions en mettent plein les mirettes et les jeux de couleurs sont somptueux. Le gameplay aussi subi des petites modifications. Simple au premier abord, il ne se limite pas, malgré les apparences, au matraquage du bouton « rond » et se révèle subtil avec l’utilisation des pouvoirs, des combos, des objets, des assists et des QTE !, lesquels, une fois fois n’est pas coutume, sont brillamment intégrés. Une petite prouesse. Grande nouveauté : le switch à la volée entre trois personnages. Repris des « King of Fighters » et autres « Tekken Tag », ce système s’intègre parfaitement dans l’univers Naruto, qui sans atteindre la technicité d’un « Street Fighter » prône  l’accessibilité. Si l’on ajoute à ce tableau de chasse un impressionnant casting d’une centaine de héros jouables (en comptant les variantes) et le punch qui se dégage de chaque partie, « Ninja storm 4 » frappe fort et se glisse parmi les meilleures adaptations de mangas en jeux vidéo sur New Gen, aux côtés d’un certain « Dragon Ball Xenoverse », davantage orienté online.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire