ONE PIECE BURNING BLOOD

15/06/16 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , ,

Luffy_paramount-war_3_1454329086

En bons pirates qui se respectent, Luffy et son équipage passent régulièrement à l’abordage. Au rythme d’un épisode  par an, toujours édité par Bandai Namco, « One Piece » déboule donc à nouveau sur les PS4… et change de formule lors de ce cru 2016. L’esprit musou, combats en arène à un contre cent, laisse désormais place à du team battle (3 vs 3) pur et dur, où (presque) tous les coups sont permis.

L’adaptation du manga, sans atteindre l’excellence du dernier « Naruto », ravira les fans. Le roster de têtes d’affiches est complété par une galerie de seconds rôles en soutien. La baston côtoie l’humour lors d’une histoire articulée autour du sauvetage de Ace. Périple vite bouclé même s’il faut y revenir à deux fois pour découvrir les chapitres alternatifs et débloquer tout le casting. Les autres modes, Versus (online et offline) et chasse aux primes (une succession de challenge à relever) complètent l’offre.

Propulsé sur le ring, on ressent toute l’expérience… et les limites des développeurs japonais à l’origine de « J-Stars Victory Vs». Leur objectif n’est pas de privilégier la technique mais de séduire un large public. Les combattants sont regroupés en différentes catégories (vitesse, puissance, équilibré…), les coups spéciaux sortent facilement en appuyant sur deux touches simultanément… Le système de garde et de contre apporte une once de stratégie dans des batailles spectaculaires, dont l’issue dépend de votre faculté à manier aussi bien le corps à corps que les coups à distance. Le Pouvoir élastique de Luffy n’est sans doute pas étranger à ce choix.

Défouloir plaisant, « Burning Blood »est donc idéal pour s’initier à l’univers de « One Piece », manga à l’épreuve du temps, composé de 81 tomes depuis sa création en 1997. Et ce n’est pas fini… Rendez vous en 2017 pour les 20 ans ? (Jeu testé sur PS4)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire