PENNY PUNCHING PRINCESS

02/04/18 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , ,

Aujourd’hui tout se paie… et dans le monde médiéval… aussi ! A la croisée des époques, des combattantes expertes en arts martiaux débarquent au moyen âge pour affronter squelettes, dragons ou autres monstres, le temps d’un beat’em all où l’argent est roi. Bienvenu dans « Penny Punching Princess » !

En vue de plongée, graphismes de pixels rétros, ce jeu de combat nippon s’appuie sur un gameplay original. Aux coups de poings, combos, frappes faibles, puissantes, lancers de sorts, roulades, s’ajoute une mystérieuse calculatrice ! Battre des ennemis rapporte des pièces indispensables pour ouvrir certaines portes ou… s’acheter dans le vif de l’action des créatures. Contre une certaine somme, affichée à l’écran, les loustics viendront combattre à vos côtés. La loi du plus offrant, qui multiplie les perspectives d’approches. Même s’il faut composer avec certains aléas.

Les parties sont rapides, assez difficiles, et sortir sa Casio ou sa Texas Instrument en pleine joute est assez galère. L’appareil occupe une grosse partie de l’écran et rentrer les chiffres tout en veillant aux forces en présence demande une certaine dextérité. Plus pensé pour le tactile que pour les contrôles classiques, le jeu devient en mode TV un véritable supplice. On conseillera donc d’y jouer en version nomade, de s’armer de patience et de débloquer les meilleures capacités entre les chapitres… Quelques ralentissements viennent aussi ternir le tableau de chasse de ce jeu fun mais réservé à une niche, à cause de ces sautes de rythmes. Problème à résoudre, lors d’une éventuelle suite. (Jeu testé sur Nintendo Switch)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire