POURSUIVRE L’AVENTURE

21/12/17 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , , ,

DESTINY 2 : LA MALEDICTION D’OSIRIS

En septembre, Bungie a sorti le second volet de son blockbuster. Résolument axé grand public, sans cesse mis à jour, ce FPS d’action / aventure est un voyage intergalactique spectaculaire. En compagnie de son gardien, on prend plaisir à progresser dans l’histoire, à effectuer des raids en coop ou tout simplement des matchs à mort dans l’Epreuve. Premier contenu additionnel à voir le jour (également disponible dans le traditionnel Season Pass), « La Malédiction d’Osiris » est disponible pour les fêtes. Le principal ajout consiste à voyager dans le temps pour se rendre sur Mercure et sa forêt infinie. Nouvelle planète qui est toutefois un peu trop petite pour pousser longuement le gamer à l’exploration. L’ajout d’un nouvel assaut et d’une histoire avec son lot d’équipements inédits saura par contre ravir les afficionados toujours partants pour aller blaster du Vex (Jeu testé sur PS4 Pro)

RESIDENT EVIL 7 : DEFINITIVE EDITION

Près d’un an après la sortie de « Resident Evil 7 », le charme cauchemardesque agit encore. De retour à ses origines horrifiques, tranchant avec l’aspect TPS / Action pris par les précédents volets, cet épisode à vivre en vue subjective sur sa téloche ou en VR, se paie le luxe d’une définitive Edition. En plus du jeu de base, extrêmement efficace et fort de séquences chocs en compagnie de la famille Baker, on retrouve sur la galette l’ensemble des DLC sortis à ce jour. Les acquéreurs du season pass ne trouveront par contre aucun bonus inédit et on conseillera aux possesseurs de la version standard de se procurer directement le pack sur le Ps store. A l’inverse tous ceux qui ne s’étaient pas plongés dans l’aventure peuvent foncer tête baissée… en ayant le cœur bien accroché. A parcourir de préférence une fois le générique de fin défilé, de manière à s’éviter un spoiler, ces extras ont le mérite de diversifier l’expérience. On y notera donc parmi les vidéos interdites des phases de casse-tête, un jeu de 421 mortel et un petit mémo sur l’origine de vos hôtes rongés par le virus. Dans Ethan doit mourir, Capcom lorgne du côté des Dark Souls like et des rogues like avec une difficulté extrême et un équipement à récupérer (en partie) à l’endroit de votre dernier échec. On notera enfin une conclusion en présence de Chris Redfield… puis d’un autre Baker désireux lui aussi de mettre un terme au massacre. Le retour de « Resident Evil » au premier plan est donc bel et bien une réalité. Un épisode 8 ? (Jeu testé sur PS4 Pro)

CHAOS ON DEPONIA

Petite ration de bonheur pour les amateurs d’énigmes torturées. Dans un genre toujours décalé « Chaos on Deponia », la suite du périple de Rufus, entre autres connu pour habiter sur une montagne de déchets est enfin  de sortie sur PS4. Mieux vaut tard que jamais vu que les joueurs PC peuvent y jouer depuis plus de cinq ans ! Cette fois, l’objectif est de séduire la belle Goal et la sauver tout en empêchant la destruction de sa planète. Dans la lignée du précédent opus on retrouve une direction artistique colorée, proche du dessin animé et beaucoup d’humour. Recherche d’objets, dialogues à double voire triple sens et casses têtes ponctuent toujours la progression. Assez coton avant d’en voir le bout – heureusement des soluces se trouvent sur le net en cas de gros blocage -, l’adaptation console est parfaitement optimisée. Associer des gadgets trouvés sur son chemin ou naviguer à l’intérieur de son inventaire se fait le plus simplement du monde par la magie de la Dualshock 4. Un petit tour de force dans un genre où les souris sont les reines du gameplay ! (Jeu testé surPS4 Pro)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire