“PREY” / “FAR CRY 5” : NOUVELLES EXPERIENCES

29/07/18 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , , ,

PREY : MOONCRASH

L’année dernière, Arkane studio frappait fort avec « Prey », un FPS horrifique, à l’ambiance ultra prenante inspirée des classiques du cinéma comme « Alien ». Une aventure solo à la hauteur des attentes, qu’il serait bon de voir un jour en VR, histoire de sursauter davantage. Mais en attendant cette sortie hypothétique, les développeurs lyonnais ne se sont pas reposés sur leurs lauriers et nous gratifient d’un DLC original qui arrive à greffer le gameplay du jeu de base… aux mécaniques du Rogue-Like. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, on a droit à un tout nouvel environnement, qui brille lui aussi par son level-design. On troque ainsi la base de Talos 1 pour une station lunaire, qui, cela va de soi, regorge toujours de mimics et de fantômes en tout genre. Propulsé dans une simulation, on incarne un survivant avec différentes tâches à accomplir. Retrouver des membres d’un équipage perdu, nettoyer quelques zones…. Les objectifs font dans le classique et l’efficace. A ceci près que certains d’entre eux changent d’une partie à l’autre ! De quoi éviter la monotonie et obliger le gamer à rester sur ses gardes. Et si on meurt souvent dans « Mooncrash », c’est pour mieux revenir. On garde ainsi les points durement acquis au cours des précédents raids. Points qui permettent de débloquer de l’équipement de plus en plus performant. Regorgeant de secrets le lieu possède sa propre identité… et le fait de jouer avec cinq nouveaux personnages aux capacités distinctes (force, pouvoirs…) tous utiles pour voir le bout du périple est une idée brillante. Un DLC original, comme on aimerait en voir plus souvent ! (Jeu testé sur PS4 Pro)

FAR CRY 5 : HOURS OF DARKNESS

La série de FPS phare d’Ubisoft aime se promener sur des terres inattendues. On se souvient par exemple de l’esprit rétro de « Blood Dragon » qui apportait de la fraîcheur au 3e opus. Tous ceux qui auront fait le tour du Montana dans le 5e épisode et mis à mal la secte de la famille Seed seront heureux de relancer le blockbuster pour se retrouver… au Vietnam ! Forcément le décor change. Le gameplay lui est légèrement modifié pour laisser davantage place dans cette forêt luxuriante à l’infiltration. On débloque donc plusieurs capacités à cet effet comme marcher plus discrètement, marquer les ennemis à travers les murs, rendre les prédateurs moins féroces ou encore se déplacer plus rapidement en position accroupie. En marge de la quête principale, plutôt concise (comptez deux bonnes heures) mais que l’on peut refaire une fois terminée à des niveaux de difficultés plus élevés, les missions sauvetages de vos équipiers dope la durée de vie… Loin d’être anecdotique puisque ces derniers rejoignent votre bataillon une fois libérés. Les combats sont alors simplifiés. Mais attention, un soldat mort au combat ne se relèvera pas ! Frais, ce DLC sait aussi faire parler la poudre à l’image d’une séquence en hélicoptère et de l’arsenal à disposition. Une bonne surprise, qui selon son succès poussera peut-être la firme française à s’engager dans un FPS réaliste et ainsi concurrencer « COD WWII » et « Battlefield One ». Sait-on jamais… (Jeu testé sur PS4 Pro)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire