RED KINGDOM / STAY

16/09/18 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , ,

RED KINGDOM

Malgré les apparences, la vie d’un petit écureuil peut être très mouvementée. Surtout si un grand méchant enlève son papa et  le contraint de partir à sa recherche à travers champs, ruines et forêts. Tel est le point de départ de « Red Kingdom », développé par Cobra Mobile. Un puzzle game-addictif parfaitement adapté à la Switch par son atmosphère colorée et sa gestion du tactile.

En vue 3d isométrique, notre petit héros récolte des noisettes en chemin. Petit souci, la bestiole ne contrôle pas ses courses. Seul un obstacle, comme un muret peut l’arrêter et vous permettre de le faire partir dans une autre direction. Atteindre la sortie de chaque mini tableau devient alors un véritable casse-tête, surtout qu’interrupteurs, pièges et forcément des méchants tentent de lui barrer la route.

Un concept plaisant… renforcé par une approche Metroidvania ! Au fil des niveaux on débloque donc différentes capacités, lesquelles sont indispensables pour atteindre des zones auparavant inaccessibles. On multiplie donc les allers retours avec l’envie de découvrir tous les secrets de ce royaume. Abordable dans sa difficulté, le jeu est taillé pour le tout public et vendu une dizaine d’euros, soit un tarif abordable. Mignon. (Jeu testé sur Nintendo Switch)

STAY

Plus qu’un jeu, une expérience. Tel est le pari de « Stay », un titre qui intrigue autant qu’il envoute par sa capacité à bousculer. A l’encontre des modes actuelles, l’œuvre touche des thématiques sérieuses comme la solitude, la dépression et implique directement le joueur. En brisant le quatrième mur, les créateurs indépendants de Appnormals Team, nous émeuvent tout en nous forçant à réfléchir sur notre propre condition.

« Stay » assume son côté sombre. Avec son design en Pixel Art, résolument rétro et sa sublime bande son, on se sent concerné quand Quinn se réveille dans une chambre obscure. Coupé du monde extérieur il noue le contact. Derrière votre écran, vous êtes son seul interlocuteur. Pour arriver à le sauver il faut établir un lien de confiance et veiller au stress du petit bonhomme. Peu à peu, il va s’ouvrir et vous demander conseil. Chacune de vos réponses aura une incidence sur ses actions.

La narration étant au cœur du projet, préparez vous à de multiples sessions de chat et de lecture.  Pas de panique, elles ne s’éternisent jamais et la traduction française est au menu. Mieux vaut toutefois s’armer de patience, le jeu coupant ces instants « sociaux » par des phases de recherches et de puzzles où vous dirigez directement Quinn. Des énigmes, qui peuvent parfois être (trop) complexes et forcer le gamer à passer par la case soluce. Reste un jeu intelligent qui possède une histoire singulière, propre à  nous happer jusqu’au dénouement (Jeu testé sur PS4 Pro)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire