RENAISSANCE DE JEUX CULTES

10/06/18 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , , , ,

DARK SOULS REMASTERED

« Demon’s souls » avait posé les bases. Sa vraie fausse suite, « Dark Souls » les avaient démocratisées en 2011, poussant la PS3 dans ses retranchements. Sept ans plus tard, le chef d’œuvre Hidetaka Miyazaki est de retour dans une version reliftée, hautement recommandable pour les fans et tout simplement indispensable pour ceux qui n’y avaient pas goutés, mais fins prêts à relever un défi de taille.

Sans être impossible, les « Souls » demandent du skill et une certaine rigueur au gamer. L’apprentissage se fait par l’échec et la connaissance des patterns des ennemis et des boss gigantesques. On a vite fait d’être découragé pendant les premières heures, avant de s’accrocher, de débloquer des raccourcis et augmenter ses pouvoirs ou sa barre d’endurance. Energie indispensable pour contrer / esquiver les assauts adverses. Le droit à l’erreur n’est pas permis et c’est donc avec un plaisir non dissimulé qu’on accueille la fluidité impeccable de ce remaster. Ca bouge, vite, bien et votre protégé répond au doigt et à l’œil. On ne peut donc s’en prendre qu’à soi même et à son impatience lorsqu’on passe de vie à trépas.

Côté visuel, le travail effectué est lui aussi remarquable. Ce monde d’héroïc fantasy est splendide, avec des textures enfin à la hauteur et des éclairages retravaillés. Un portage haut de gamme donc, idéal pour s’initier à un genre qui de « Nioh » à « The Surge », n’en finit plus de faire des émules…. Des titres de qualités mais en deçà de l’original, édité par Bandai Namco, qui trône donc toujours au sommet. En espérant que la version Switch, soit du même acabit… On a déjà hâte de tâter du « Souls » dans les transports !  (Jeu testé sur PS4 Pro)

STREET FIGHTER 30TH ANNIVERSARY

Comment célébrer les trente ans du plus célèbre des jeux de baston ? A cette question, Capcom jamais à court d’idées répond de fort belle manière avec une compilation qui reprend l’ensemble des variantes des quatre premiers volets, dans leur version arcade américaine d’origine. Un petit plaisir rétro dont les fans auraient tort de se passer…

Au total douze jeux sont donc inclus dans la galette. Le bond en avant entre « Street Fighter », qui introduisait Ryu et Ken, et « Street Fighter 2 », en déclinaison normale, turbo, super et super turbo (sic) est toujours phénoménal et rappelle à lui seul à quel point ce chef d’œuvre démocratisé sur Super Nintendo a posé les bases des standards actuels avec ses combos et ses combats en 1 vs 1. Le retour aux origines des « Zéro », avec ses super coups et ses graphismes plus dessin animés contraste avec le technique « Street Fighter III », toujours aussi exigeant, notamment dans sa sortie « Third Strike ». Jouables aussi bien en solo, avec une sauvegarde à la volée qu’en ligne (pour certains d’entre eux), les amateurs ont de quoi s’amuser pendant des centaines d’heures en compagnie de cette édition anniversaire.

Ce package old school assure l’essentiel côté option. On peut ainsi se fritter en mode 4/3 mais aussi élargir l’écran, appliquer quelques filtres et … consulter une petite encyclopédie. Présentée sous la forme d’une timeline, on y découvre l’histoire de la saga, l’évolution du caractère design des personnages et les différents croquis qui ont conduit à l’élaboration des projets. Une belle initiative donc, même si on en aurait aimé toujours plus, avec par exemple les spin off « Puzzle fighters », « 3d », « the movie » ou encore les rencontres avec les super héros Marvel… Pour une prochaine collection ? (Jeu testé sur PS4 Pro)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire