SENRAN KAGURA : PEACH BEACH SPLASH

02/10/17 par  |  publié dans : A la une, Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , ,

Dans le plus pur esprit nippon, les jeunes filles shinobi viennent arroser votre automne. Sorte de « Splatoon » coquin tout plein, ce « Peach Beach Splash » n’est pas à mettre entre toutes les mains et doit se pratiquer au second degré… sous peine de trouver l’entreprise hyper machiste, avec un traitement de la femme proche de l’objet.

Dans les faits, les belles, à peine mineures, s’amusent à s’arroser, à se « fragger » avec leurs gros pistolets à eau. Et comme elles n’ont pas froid aux yeux elles arborent des bikinis sexy qui laissent (entre)voir leurs formes abusées avant de provoquer le gamer. Mensurations de rêves et postures suggestives, le jeu ne lésine pas sur l’érotisme. Les massages que l’on peut faire sous la douche aux donzelles résument assez bien le propos. Esprits prudes et conservateurs s’abstenir…

Contrairement à un « Dead or alive Xtreme 3 » censuré dans nos contrées, ce nouveau « Senran Kagura » ne cherche pas le réalisme mais accentue le côté manga. Il propose surtout et c’est essentiel un vrai gameplay fun et assez profond. Les graphismes sont simples mais colorés et les décors traversés apportent une touche estivale. L’humour est omniprésent et entre deux parties un duo de commentateurs déjantés apporte un surplus de fraîcheur.

Lancé dans le bain, on a affaire en mode solo à un TPS sur des mini-maps, où l’objectif est de remplir des missions pour le compte de différents collèges. Un chouia répétitif, cette aventure permet de se familiariser avec le gameplay, les grosses armes que ces nanas agitent avec plaisir… et de récupérer quelques sous-vêtements ainsi qu’une flopée de cartes aux différentes capacités. Créer un deck équilibré entre attaque et défense est la clé du succès dans le multi online… là où les parties sont funs et se différencient nettement des AAA par leur aspect décalé. (Jeu testé sur PS4 Pro)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire