Sly Cooper : Le come back réussi

05/04/13 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , ,

sly

Après de longues années d’attente (sept ans, ce qui aurait pu être un motif de divorce), Sly Cooper revient enfin sur PS3. Il y a toujours un risque avec des retrouvailles de ce genre. On peut être soit excité à l’idée de se replonger dans cet univers. Ou bien on peut le snober pour lui faire payer son silence radio… Si la deuxième option était tentante (oui, la rancune est un sentiment tenace), difficile de s’y tenir une fois que la galette commence à tourner dans la console. Il faut aussi dire que le studio Sanzaru Games (qui a repris le flambeau de Sucker Punch) fait tout pour obtenir le pardon des gamers en nous rappelant pourquoi Sly Cooper est devenu une série incontournable du catalogue Playstation.

INTERGENERATIONNELLE

Dans cette nouvelle aventure, Sly Cooper et sa bande voyagent à travers le temps, sur les traces des ancêtres de Sly, afin de tenter de découvrir les secrets de cette famille hors normes – tout en évitant que ces secrets tombent entre de mauvaises mains. Tout en découvrant des périodes et des lieux divers, de nouveaux personnages viennent rejoindre la dream team du raton laveur. Le tout avec une jouabilité enrichie et pleine pas de surprises. Tout commence à Paris et entraîne ensuite le joueur dans des environnements exotiques. Les nouveaux personnages ont des spécificités en lien direct avec leur pays et leur époque. Tennesse Kid Cooper est un hors-la-loi de l’Ouest américain fou de la gâchette, Rioichi est un maître ninja. Autant de particularités qui permettent aux développeurs de donner au jeu des tournures inattendus. On jongle entre TPS (Third Person-Shooter), jeu d’aventures, shoot’em up ou encore plate-forme… D’autant que les 5 nouveaux personnages ne se contentent pas d’être des pales copies de Sly. Du japon féodal aux Mille et une nuits en passant par la préhistoire, le joueur en prend plein les yeux.

Et c’est un vrai bonheur.

SLY ?

Si les nouveaux personnages sont un régal, Sly le raton-laveur cambrioleur n’est pas en reste, puisque chaque saut dans le temps lui permet de revêtir un nouveau costume. Lesquels possèdent tous des capacités différentes. Une armure de samouraï qui résiste aux flammes, une fourrure de tigre à dents de sabre pour faire le mort (!) ou encore la tenue de prisonnier et son boulet pesant un tonne… Non seulement le scénario y gagne, mais l’humour rend certaines situations proprement irrésistibles. Les autres membres de la team Cooper sont aussi mis en avant. Si Murray prend sous son aile l’ancêtre préhistorique de Sly pour en faire une guerrier, d’autres scènes délirantes et inattendues font de lui et Bentley les héros (un brin losers parfois) du moment. Sanzaru Games avait sa boîte a idées pleine a craquer, et la diversité du gameplay fait de ce quatrième opus une véritable perle. Sans compter que les heureux détenteurs de PSVita pourront, grâce au cross-save, sauvegarder leur progression sur PS3 et poursuivre le jeu sur leur console portable. Sans oublier le cross-play permettant d’utiliser la Vita comme lunettes à rayons X pour découvrir des objets cachés sur la console de salon.

sly-cooper-thieves-in-time-playstation-3-ps3-1338900611-040

LE JEU DE LA BOUTEILLE

Un run en ligne droite offrira une bonne dizaine d’heures de jeu, tandis qu’une fouille étendue pourra transformer le gamer en no-life pour une période autrement plus longue.

Chaque mission bouclée permet de découvrir un monde ouvert, où les éléments débloqués précédemment permettront de progresser. Au total, une trentaine de bouteilles sont à récupérer dans chaque niveau pour déverrouiller des coffres-forts, sans compter les trésors à ramener au refuge sans se faire prendre, les masques de Sly ou les mini-jeux prenant place au repaire. Difficile de savoir où donner de la tête. L’interface offre la possibilité de naviguer d’une époque à l’autre à loisir pour récupérer tous les objets s’y trouvant et aller tatanner du boss. Si le niveau de difficulté pourra décevoir les hard-core gamers, il permet d’attirer un public plus large et la diversité du jeu suffit à séduire et à maintenir l’intérêt.

Ca faisait un moment qu’on avait pas pris autant de plaisir à passer un week-end à tester un jeu vidéo.

Sly Cooper, voleur à travers le temps
Disponible sur PS3 et PSVita
27/03/2013

Pour infos, l’achat de la version PS3 permet de télécharger la version complète sur Vita.

 

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire