“Snoopy” et “Rodea” : Ça s’anime sur WII U

25/11/15 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , ,

SNOOPY LA BELLE AVENTURE

EMBARGO 070815_Snoopy-PS4-150616-113_E

Le meilleur copain de Charly Brown fait son grand retour et se positionne comme l’une des stars de cette fin 2015. Et c’est en toute logique, en marge du film évènement distribué par la Fox, que Snoopy a droit à son adaptation vidéo ludique. Le petit chien blanc, créé en 1950 est donc le héros d’un jeu de plateforme en 2D dans lequel il doit traverser plusieurs territoires : forêts, temples, espace… tout en récupérant différentes tenues. Pour exemple un chapeau le transforme en Indiana Jones capable de sauter de liane en liane, un casque de cosmonaute lui offre le pouvoir de réaliser de plus grands sauts. Formule classique, qui trouve rapidement ses limites : le graphisme est sommaire, les musiques jazzy répétitives (une seule par univers traversé !) et la difficulté est aux abonnés absents. En effet, il est quasi impossible de tomber dans un précipice et à quoi bon éviter les pièges et les ennemis puisqu’on peut immédiatement récupérer son point de vie perdu ? Qui plus est, quelques ralentissements viennent ternir le tableau. A réserver donc aux tout petits ou aux débutants qui voudraient s’initier en douceur au genre. Quant aux autres possesseurs de Wii U, ils se rabattront sur Super Mario Maker, plus complet avec son précieux outil de création de stages et dôté d’une solide marge de progression. (Activision, Jeu testé sur WII U)

RODEA THE SKY SOLDIER

1

Insérer la galette de Rodea the sky soldier dans sa Wii U c’est se remémorer l’âge d’or de Sega. Pas un hasard puisqu’on retrouve aux commandes Yuji Naka, génial concepteur de Sonic et de Nights, jeux dont on retrouve l’influence dans la rapidité des mouvements et les séquences aériennes. Coloré, ce titre distribué par Nis America vous met aux commandes d’un aventurier / robot en charge de sauver le continent Garuda, dont la particularité est de flotter dans les cieux. Une tâche classique mais pourtant complexe à réaliser : derrière l’aspect enfantin et un graphisme daté – on sent que le jeu vient de la Wii, première du nom –, se cache un gameplay retors. Une fois en l’air, cibler les ennemis avec le stick demande un long temps d’adaptation alors que la caméra, capricieuse, complique encore un peu les missions. Et comme les adversaires vous assaillent et qu’il faut être extrêmement précis pour atterrir sur les plateformes et recharger son énergie, on a tôt fait de se décourager avant de parcourir intégralement la grosse vingtaine de tableaux. A trop vouloir innover, les développeurs de Kadowaka games ont oublié la simplicité et le fun. Dommage il y avait de quoi pondre, dans cet univers manga, une bonne alternative à Kid Icarus. (Nis America, jeu testé sur WII U).

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire