SONIC MANIA

21/08/17 par  |  publié dans : A la une, Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , , ,

Entre des épisodes hasardeux en 3D, des variations « Feu et glace » soufflant justement le chaud et le froid ou un « Sonic 4 » mitigé découpé en deux parties, le hérisson le plus célèbre des jeux vidéo tardait à retrouver son ancestrale vitesse, jusqu’à énerver ses fans de la première heure. « Sonic Mania » sonne donc comme l’opus de la dernière chance : et good news, le pari est réussi. Le secret ? Un retour aux sources quasi-parfait qui non seulement rend hommage à la trilogie de la Megadrive tout en s’inscrivant dans la modernité grâce à un sens aiguisé du level-design. Résultat on en redemande.

Que l’on dirige Sonic, Knuckles ou Tails, le plaisir est immédiat. Les graphismes faussement rétro, légèrement pixelisés ont vraiment la classe et chacun des 24 tableaux a fait l’objet d’un travail minutieux. On note des références au passé (Green Hill…), mais tout a été entièrement repensé, notamment dans le nombre d’embranchements disponibles pour arriver à ses fins. On a le sentiment de toujours découvrir une petite astuce, un truc caché et la re-jouabilité est dopée par l’adaptation des niveaux en fonction du personnage sélectionné. Sans compter qu’un mode deux joueurs en écran splitté (mais écrasé) est de la partie, tout comme le légendaire time-attack.

Une bonne pioche donc, où il fait bon alterner séquences à vive allure et pure plateforme : certaines situations sont vraiment cotons… et accessibles à tous. Pour rappel Sonic se joue à la croix directionnelle et un seul bouton. Le skill et les réflexes font le reste. Toute l’essence de la plateforme 2D, genre souvent oublié mais rarement égalé se retrouve dans ce Sonic Mania. Prends garde à toi Robotnik, le hérisson bleu, il est plus fort que toi ! Se (Jeu testé sur PS4 Pro)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire