“Star Wars Battlefront” : Démonstration de force

04/12/15 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , ,

sw1

Il faudrait habiter Mars, et encore… pour ignorer que Star Wars s’apprête à réveiller sa force le 16 décembre dans toutes les salles obscures de la planète Terre. Un ras de marée annoncé sur lequel, c’est de bonne guerre, un redoutable marketing est organisé. Dans le cas des jeux vidéo, Disney Infinity 3.0 avait ouvert les hostilités pour la plus grande joie des enfants … Quant au public adulte, il a les yeux rivés sur ce Star Wars : Battlefront et ses combats épiques, concentrés sur la première trilogie.

Démuni d’une campagne solo, le titre est clairement taillé pour le multi joueurs. Hors ligne, il faut donc se contenter d’une poignée de défis à relever, dont l’ambition est d’implanter le décor et de poser parfaitement le gameplay au sol, que ce soit à pied, sur patte de robots et sur les motojets mais également dans les airs à bord du cultissime X-Wing. De quoi s’amuser et se rendre compte en une fraction de seconde à quel point l’immersion dans l’univers Star Wars est totale. Un boulot remarquable a été effectué par Dice. Les musiques et bruitages originaux sont là et la retranscription du campement Jawa, des cavernes de glaces, du comptoir de la mer de sable ou du site du crash des marais claquent visuellement et ont de quoi faire craquer les fans.

Orientée arcade, la partie multi est très accessible et il n’est pas obligatoire de jouer avec un micro-casque et d’établir une stratégie prise de tête pour profiter de Star Wars Battlefront. Les puristes seront donc un peu déçus… Mais après tout Destiny et Battlefield ont déjà de quoi les contenter. Le grand public et ceux qui no-lifent pas sur les FPS seront par contre aux anges. Lancez une bataille, et c’est tout un imaginaire qui remonte à la surface. Et s’il est difficile de survivre dans des batailles à 40 joueurs (20 contre 20), les lasers fusent de partout et les cartes, bien que peu nombreuses (12 en attendant les DLC) sont parfaitement équilibrées.

sw3

Dans les faits on décompte neuf modes de jeux dont les classiques affrontements en équipe, la capture d’objectifs (ici des droïdes) et le vol de marchandises dans le camp adverse. Simple et efficace. Les gamers en soif d’originalité se rabattront vers le mode d’attaque / défense d’une base en jouant en alternance les rebelles et les soldats de l’empire. Jouissif même si on aurait aimé que tout ce beau monde dispose d’un arsenal plus conséquent. En l’état, on grimpe des niveaux, on débloque quelques armes et des skins et on va se fritter. Là encore tout a été construit dans un but d’immédiateté, d’instantané, quitte à opérer quelques sacrifices.

Le plus grand regret reste la place accordée aux figures de Star Wars. En effet, seules six d’entre elles sont présentes sur la galette : Luke Skywalker, Han Solo, Princesse Leïla, L’empereur, Dark Vador et Bobba Fett. Et encore ces héros n’apparaissent que dans certains modes de jeux. Pour se glisser dans leur peau, il faut récupérer un bonus aléatoire sur la map ou… laisser libre cours au hasard. Dommage tant leur puissance est réelle – brandir un sabre Jedi est grisant – et change la donne. Reste à espérer que les développeurs prévoient dans le Season Pass (vendu en sus, une cinquantaine d’euros) un mode uniquement à leur effigie : on aurait tant aimé voir Obi-Wan Kenobi en découdre avec Yoda ! (EA, Jeu testé sur PS4)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire