SUPER MARIO PARTY

14/10/18 par  |  publié dans : A la une, Jeux Vidéo, Médias

 Que la fête commence ! Fer de lance des jeux de plateaux versions consoles, « Mario Party » arrive enfin sur Switch, dans une version inédite hyper complète qui gomme nombre d’erreurs de ses ainés. Un party-game parfait pour animer les soirées entre amis…y compris… en online ! Place aux mini jeux.

Seul contre trois autres adversaires, chacun pour soi ou par paire, toutes les variantes sont au programme. Comme de coutume il n’est pas nécessaire d’être un pro du pad pour remporter la mise. Tous les gameplays sont accessibles avec des commandes minimalistes pensées pour utiliser toutes les fonctions des joy-cons. Vibrations 3d, capteur de mouvement, joystick… tout est mis à contribution. Le revers de la médaille ? Impossible d’utiliser la manette Pro. Uniquement des joy-cons et un par personne. A noter qu’un mode spécial permet de jouer autour d’une table à des variantes inédites… avec plusieurs switchs Encore faut-il avoir le matos !

De l’observation, du réflexe, des courses jonchées d’obstacles, du tennis, du combat… En tout 80 mini jeux sont présents et donnent la banane. Toujours plébiscités, les plateaux sont au nombre de quatre ; ils vous amènent dans des ruines, une mine, un Atol et même dans un manoir. L’objectif : Récolter des pièces pour acheter des étoiles, qui détermineront le vainqueur. Avant de se lancer dans le bain on configure le nombre de tour, pour des parties d’une à deux heures (pas de panique, on peut sauvegarder en cours de route) et son personnage parmi des visages familiers. Le choix à une incidence puisque chacun d’eux dispose d’un dé particulier, avec par exemple, des faces composées uniquement de petits ou de gros chiffres. Malin.

Loin de s’arrêter en si bon chemin, Nintendo a inclus dans sa cartouche un mode rafting qui favorise la coop et des défis de jeu de rythme. On enchaîne alors les chorégraphies à vitesse grand V façon « Wario Ware ». Devenir le roi de la piste est assez simple de prime abord avant que ne démarre les rappels ou les remix où la difficulté monte d’un cran. Last but not least, le Mariothon enchaîne cinq jeux sans temps mort. Ce concept est d’ailleurs le seul proposé lors des parties en ligne. Impossible donc de s’amuser online sur les plateaux. Ce n’est pas si grave, vu qu’on évite les temps morts mais ce manque en décevra certains…

Fun et convivial « Super Mario Party » est extrêmement complet. Il trouve sa force dans la qualité homogène de ses épreuves et du respect de l’univers du plombier. Idéal en famille, un peu moins intéressant en solo – défaut inhérent au genre – il comble un des manques de la Switch. Parfait pour se détendre et profiter de sa console en compagnie de non-gamers ! (Jeu testé sur Nintendo Switch)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire