“Super Smash Bros” et “Hyrule Warriors” : Nintendo muscle son jeu

18/10/14 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , ,

supersmashbros

 

Non content d’avoir signé quelques perles vidéoludiques de l’année que ce soit sur sa console de salon, la Wii U – « Donkey Kong Tropical Freeze » et « Mario Kart 8 » – que sur sa portable, la 3ds – « Kirby triple Deluxe » et « Professeur Layton vs Phoenix Wright » -, voilà que Nintendo, à l’approche des fins d’années, joue les gros bras avec quelques titres de bastons dont il est difficile de décrocher. Style suffisamment rare chez Big N pour être souligné.

Attendu par une flopée de fans, la série « Smash Bros », l’une des plus profondes au niveau du gameplay, déboule enfin sur 3ds et pour la première fois donc, en version nomade. Crossover permettant à une grande partie du casting Nintendo de Mario à Fox en passant par la famille Pokémon de se fritter dans des arènes fermées, elles aussi aux couleurs des classiques de la firme de Kyoto. A la distribution s’ajoutent des invités de marque comme Pacman et Megaman, qui possèdent également des atouts de poids pour participer à ces joutes endiablées, jouables à quatre, en équipe ou chacun pour soi.

Le principe de « Super Smash Bros » est simple : tous les personnages disposent d’une jauge, qui augmente lorsqu’on encaisse des dégâts. Plus celle-ci grandit, plus le risque d’être éjecté de l’arène – et donc de perdre une vie – est grand. Pas de panique… Coups spéciaux et objets magiques viennent pimenter les parties et permettent de se sortir de situations à priori désespérées. Les modes de jeux sont nombreux, les options entièrement paramétrables, jusqu’aux moindres coups de ses protégés ; et la durée de vie conséquente avec des tonnes de bonus « figurines » à débloquer. Et là où on aurait pu craindre que le passage au format écran de poche nuise à la lisibilité… Il n’en est rien, surtout sur une 3ds XL. D’où une version incontournable, et non pas un palliatif à l’épisode Wii U, qui déboulera d’ici la fin de l’année.

Une Wii U qui accueille cet automne « Hyrule Warriors », ou quand l’univers de Zelda rencontre celui du muso. Que l’on dirige Link, Ganondorf voire Sheik, il n’est donc pas question de partir une nouvelle fois à l’aventure dans des donjons remplis d’énigmes, mais de se plonger dans un beat’em all survitaminé. Le côté défouloir est là avec des centaines d’ennemis à l’écran, tout comme le fan service avec des décors et des armes piochés dans la série « Zelda » : l’arc, les bombes, le lac Hylia… Seul le principe répétitif, inhérent au genre, fait qu’on y reviendra davantage par courtes sessions. Quant à ceux qui préfèrent le côté purement technique de la baston, ils privilégieront « Bayonetta 2 »… La sorcière sexy débarquant sous peu, sur Wii U, en exclusivité s’il vous plaît.

« Super Smash Bros » sur 3ds & « Hyrule Warriors » sur Wii U, Nintendo, disponibles.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire