THE INPATIENT / BRAVO TEAM (Jeux VR)

02/04/18 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , , , ,

 

On n’arrête plus Supermassive games. Attaché à Sony et prolifique, le studio anglais s’attache à développer des jeux au gameplay novateur pour alimenter la ludothèque PS4. Ainsi après « Until Dawn » horrifique et narratif, où chaque choix avait une conséquence et un « Hidden Agenda » du même calibre taillé pour la gamme Playlink, voici deux jeux pensés pour le PS VR. A vos casques !

Premier de cordée, « The Inpatient » est le préquel de « Until Dawn ». La comparaison s’arrête là. Ce retour aux origines du mal est radicalement différent dans la forme et dans le fond… puisqu’il vous invite à être un patient d’un asile psychiatrique assez particulier… Armé de sa dualshock ou de ses PS Move, on rencontre médecin et autres personnels du staff médical… avant d’être propulsé dans des couloirs lugubres. Au programme peu ou pas d’action mais une tension palpable, ponctué de Jump scares lors de deux grosses heures nécessaires pour boucler un run. Les multiples embranchements permis par le scénario augmentent toutefois la durée de vie. A noter la présence des commandes vocales pour ceux qui recherchent toujours plus l’immersion… Sympathique, même si le rythme aurait gagné à être plus soutenu, et le challenge plus poussé dans une virée au potentiel certain, mais pas totalement exploité.

« Bravo Team » s’inscrit dans la lignée des ancêtres « Cabal » ou « Opération Wolf ». Pour en profiter pleinement on conseillera de ressortir son fusil controller VR Aim fièrement acquis avec « Far Point ». D’autres modes de contrôles, plus classiques sont présents, mais le plaisir en prend alors un sacré coup… Le choix de Supermassive Games de créer un titre hybride, en vue FPS mais aux déplacements précalculés d’abri en abri déconcerte, et bouleverse les habitudes. Il faut donc un temps d’adaptation avant d’assimiler le concept, qui privilégie l’action pure. Sur un pont, dans un palais, un poste de police, toute l’astuce est de maîtriser le système de couverture avant de se montrer précis en enchaînant les head shots. Mieux vaut également étudier le positionnement des forces ennemies pour ne pas se faire surprendre quand on décide de gagner du terrain. En dépit de lacunes techniques, ce « Bravo team » défoule en solo… et surtout en coop en ligne, car c’est véritablement dans ces conditions, accompagné d’un ami lui aussi équipé en VR que ces opérations musclées prennent tout leur sens.

Sans renouveler le monde vidéoludique, Supermassive games joue à bon escient avec la vue subjective pour plonger le joueur dans deux univers bien distincts. Horreur ou guérilla, à chacun sa préférence, même si dans les deux cas les prix (40 euros le jeu) restent trop élevés pour la durée du voyage. Mieux vaut donc attendre une promotion PSN avant de craquer. (Jeux testés sur PS4 Pro)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire