Thierry Roland (1937-2012)

16/06/12 par  |  publié dans : Médias, TV | Tags : ,

(Attention, ceci n'est pas Thierry Roland, mais un accouplement de rhinocéros)

Donna se meurt, Robin gît et Thierry rend l’eau (– Bon tu peux arrêter avec tes jeux de mots foireux ? Personne ne les comprend, et Thierry Roland n’a jamais été une star du disco). Thierry Roland est mort (voilà, merci). Impossible de ne pas lui rendre hommage aujourd’hui (Si, c’est possible de ne pas lui rendre hommage, dans un webzine culturel – Excuse-moi, mais il a écrit des livres. – Ah bon, ben dans ce cas), tant l’homme aura marqué l’histoire de la télévision par sa gouaille, son franc-parler, son ouverture d’esprit, sa tolérance et son humanisme (– T’as vérifié, quand même ? – Non pourquoi ? – Heu… Laisse tomber), ses connaissances encyclopédiques du monde du sport. Et ses livres, donc : La Balle au Centre, Mes Plus Grands Moments de Football, Mes 100 plus grands joueurs, Les Dieux du Foot ( Dis donc, tu les as lus ? – Non, je sais pas de quoi ça parle, mais ça a l’air vachement bien). La France entière pleure cet immense monsieur – et la France seulement, attention, les autres pays s’en foot (– Je viens de me faire rire, là. – Pas moi. C’est pourri, tes jeux de mots). Connu également pour être le père de Sonia Rolland (Non alors je t’arrête tout de suite, Thierry Roland n’est pas le père de Sonia Rolland. Je crois qu’elle l’aurait mal vécu. – Et pourquoi ça, steuplé ? – Parce que, comment dire… Je t’expliquerai), Thierry, qui a aussi marqué l’histoire de la carte téléphonique à 5 unités et du pin’s (Attends… du pin’s ?? – Ouais. Son pin’s parlait, c’était énorme. Il disait  “Les footballeurs africains, c’est connu, ils mangent nos enfants!”  Ou un truc dans le style), Thierry, donc, était le fils de la grande Pauline Roland, féministe française qui… (– Stop. – Quoi, stop ? – Thierry Roland n’a pas été enfanté par une féministe. Impossible). Bon. Thierry Roland, pour être aussi connu et aimé en France, a probablement écrit des chansons ou tourné dans plein de films (– Non. – Ah p… j’en ai marre, pourquoi vous me commandez des nécros si c’est pour les censurer ? – On t’a rien demandé. De toute façon c’était ta dernière nécro. T’es virée… – Facho ! – Je te le fais pas dire.)

EDIT : A l’attention des lecteurs : Cette ébauche d’article a été publiée par erreur. Il était donc conseillé de ne pas la lire. Toutes nos excuses pour cette parution indépendante de notre volonté. Notre rédactrice préposée à la rubrique nécrologique a été destituée de ses fonctions (– Attends que Johnny crève sur scène, cet été. Tu vas voir, si je vais pas revenir !)

Thierry Roland, et sa fille Sonia (– Bon, va falloir partir maintenant, d’accord ? – Non mais tu trouves pas qu’il y a un air de famille ? J’sais pas. Les yeux, peut-être…)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire