TORMENT : TIDES OF NUMENERA

19/03/17 par  |  publié dans : A la une, Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , ,

Enfants ou adolescents, nombre de rôlistes ont fait leurs armes ou ont découvert la discipline avec les fameux « livres dont vous êtes le héros », succession de choix à faire pour déterminer son propre destin dans un univers particulier, souvent emprunt à l’héroic fantasy. « Torment : Tides of Numenera » reprend dans les grandes lignes ce principe et le corrige à la sauce vidéoludique. Plus qu’un jeu, il s’agit d’une aventure interactive à vivre pleinement… y compris pour tous les non gamers.

Appuyé par le moteur de l’excellent « Pillars of Eternity » et imaginé par les créateurs du cultissime Planescape, le voyage prend place dans un lointain futur, monde de science-fiction qui a ses propres règles, mais encore rétrograde sur de nombreux points, à commencer par sa représentation, volontairement poussiéreuse et ses lois. On note par exemple la présence d’exécutions sur la place publique… Ce mélange, associé à une volonté constante des développeurs de creuser la psychologie, l’affect de ses personnages et de provoquer un véritable ressenti chez le joueur fait que chaque expérience est unique. Et peu importe la destinée de votre héros, les questions philosophiques et métaphysiques soulevées attirent l’attention.

Mature à plus d’un titre ce « Torment : Tides of Numenera » a le mérite d’être entièrement traduit en français… et heureusement vu les lignes de textes qui défilent sur l’écran, avec les choix à opérer. La possibilité de lire dans les pensées de vos provisoires partenaires – pour peu qu’on ait choisi cette spécificité dans un prologue atypique – aide grandement, tout comme le nombre de points de persuasion à dépenser pour arriver à convaincre ses interlocuteurs. Sur le concept qu’un échec débouche souvent sur une nouvelle possibilité, on ne se sent pas bloqué dans sa progression étalée sur deux grosses dizaines d’heures. Un peu mince pour le genre diront certains, mais au moins le propos est tenu et l’exercice de style, brillant. (Jeu testé sur PS4 Pro)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire