TOUR DE FRANCE 2020 / PRO CYCLING MANAGER 2020

04/06/20 par  |  publié dans : A la une, Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , , ,

Comme tous les grands évènements sportifs qui devaient se tenir jusqu’à fin août, la Grande Boucle est reportée. Le départ prévu le 27 juin étant décalé au 29 août. Une édition particulière donc, sans doute moins caniculaire que les précédentes mais qui ne manque pas d’intérêt, avec un départ à Nice en trois temps, une étape de montagne dès le deuxième jour et une alternance entre les profils de routes qui risque justement de dérouter quelques coureurs. Les cols à gravir sont nombreux et l’unique contre la montre, placé la veille de l’arrivée sur les Champs-Elysées est exigent, au point de bouleverser au dernier moment le classement général.

Ce Contre la montre individuel a justement été repensé par Cyanide. Les développeurs ont en effet introduit une posture spécifique à adopter sur les passages rapides pour gagner du temps. Revenir à la position de base est à l’inverse indispensable pour négocier les virages serrés. Cela apporte indéniablement un côté technique qui manquait parfois sur les précédents opus. Sur les courses classiques, on retrouve un Gameplay inchangé. Ainsi, on accélère le temps pour zapper les plaines, gère le ravitaillement grâce aux bidons d’énergie ou d’attaque, donne des consignes à ses coéquipiers… Une formule toujours efficace. En guise de nouveautés, la présence d’une nouvelle caméra, d’une IA un peu plus crédible et l’arrivée d’une fonction pour intensifier son effort en tête de peloton, sont appréciables.

Au niveau du contenu, en plus du Tour 2020, on retrouve les modes Pro Team et Pro Player pour faire évoluer son équipe ou son poulain de l’anonymat vers la gloire saison après saison. La classique Liège-Bastogne-Liège vient s’ajouter à d’autres courses comme le Paris-Roubaix. Les fans apprécieront. Techniquement… le soft est moins à la fête et fait du sur place. Les décors sont propres mais le moteur commence à dater. Quant aux commentaires, ils sont souvent hors-contexte et se répètent inlassablement. Dans le même ordre d’idée, les licences ne sont pas toutes au rendez-vous. Des bémols à corriger lors du passage sur Next Gen…

Autre jeu au rendez-vous, uniquement sur PC : « Pro Cycling Manager », dont la particularité est d’être « purement » orienté gestion. Tel un « Football Manager », le jeu est extrêmement complet, avec plus de 600 étapes au programme. Contrat, fatigue, sponsor, respect du calendrier… Rien ne manque. Désormais le moral des coureurs est aussi pris en compte, ce qui apporte une touche plus humaine. Toujours agréable à l’œil lors des courses (le moteur est là aussi identique à celui de l’an dernier, mais fait plus moderne), la simulation gagne en ergonomie dans ses nombreux menus. L’interface est plus lisible, permettant d’aller plus rapidement où l’on veut. Un ajout qui ne révolutionne pas la simulation, mais qui la fait évoluer doucement mais sûrement, vers la perfection. A réserver aux aficionados ! (« Tour De France 2020 », testé sur PS4 Pro, « Pro Cycling Manager 2020 » testé sur PC)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire