“Trackmania turbo” : Arcade et loopings

12/04/16 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , ,

Trackmania

Insert Coin. Le clin d’œil au démarrage fera sourire les vieux de la vieille qui claquaient, dans les années 90, tout leur argent de poche dans les salles d’arcades. Ubisoft leur rend hommage dans un « Trackmania Turbo » taillé sur mesure pour faire chauffer les consoles. Un jeu de course immédiat. Pas de vitesse à passer, de concurrents à doubler. Juste le chrono, un bouton d’accélération, un frein et des courtes pistes, tantôt nerveuses, tantôt techniques. L’objectif est simple : réaliser le meilleur temps et grimper dans les classements mondiaux et locaux. Et en cas d’échec sur un circuit une pression sur un bouton vous fait immédiatement repartir de zéro.

La direction artistique suit. Elle n’est pas extrêmement détaillée mais les quatre environnements proposés (Rollercoaster Lagoon, International Stadium, Canyon Grand Drift, Down & Dirty Valley) pour autant de façons de conduire (Gravité, vitesse, dérapages, sauts), sont agréables à l’œil et tournent à 60 images par seconde. Une fluidité exemplaire… et indispensable vu les réflexes requis pour grappiller les médailles d’or et faire le fier devant ses petits camarades. Et si certains tracés sont classiques, d’autres sont sinueux et multiplient les loopings. Résultat on a l’impression d’être lancé à vive allure dans un grand huit. Et lorsqu’on sait que le jeu sera compatible avec les casques VR… l’effet risque de faire tourner la tête !

Aussi agréable en solo, avec ses 200 courses à compléter en temps record et son outil de création de circuits, qu’en multi online, jusqu’à cent en simultané – heureusement on ne peut pas cogner les autres voitures, qui apparaissent sous forme de fantômes – le retour de « Trackmania » au premier plan est un réel plaisir. Des modes cachés et des affrontements en local sur écran splitté promettent des soirées tendues à rebondissements. (Ubisoft, jeu testé sur PS4)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire