WRC 7

02/10/17 par  |  publié dans : A la une, Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , ,

En charge depuis trois saisons de la simulation officielle de Rallye, les parisiens de Kylotonn ont désormais toutes les cartes en main pour livrer un jeu digne de ce nom au fan. Un challenge de taille réussi en partant… tant d’un côté ce « WRC 7 » procure d’agréables sensations et des tracés fidèles au vrai championnat mais se heure à la rude concurrence imposée par un « Dirt Rally » orienté simu et un « Dirt 4 » plus axé sur l’arcade. Entre ces deux mastodontes, pas simple de trouver sa place.

Astucieusement le choix est donc de se placer entre les deux approches. A savoir de livrer un gameplay riche mais qui reste plaisant pour le néophyte. Un point crucial. Les voitures répondent bien et la conduite fortement axée sur les dérapages est assez simple à assimiler. Le tracé souvent étroit des spéciales, associé aux secousses que l’on ressent en vue subjective change de l’approche prônée par l’ogre Codemasters. Et à l’image du rendu « réaliste », le jeu impose son côté sérieux.

Sur les pistes corses ou les environnements enneigés si chers à la Suède, l’impression de vitesse est grisante et chaque surface : gravier, glace, bitume… s’apprivoise différemment grâce à une physique bien meilleure que par le passé. Les voitures 2017, plus puissantes, contribuent aussi à ce rendu et renouvellent à minima le gameplay. Rayon mode de jeu, on ne compte malheureusement pas beaucoup de disciplines… Et la carrière, qui vous fait franchir les échelons un à un, en signant dans différentes écuries aux objectifs propres (elles vous demanderont de prendre des risques ou au contraire de ne pas trop froisser la tôle), fait dans le déjà vu… mais demeure plaisante à jouer. La présence d’un mode en ligne et d’évènements à durée limitée pousse toutefois à améliorer ses chronos en espérant battre virtuellement les temps de Sébastien Ogier. (Jeu testé sur PS4 Pro)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire