WWE 2K20

12/11/19 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , , ,

Au fil des ans, question sport, 2K s’est spécialisé dans deux disciplines : le basket et le catch. Si la simulation chère à Michael Jordan ne souffre presque d’aucun défaut – il y a encore de petits efforts à faire du côté de la microtransaction – celle qui fit découvrir The Rock possède encore une bonne marge de manœuvre, notamment en terme graphique. Un pas en avant qui attendra certainement la prochaine génération de consoles, tant ce nouvel opus a tendance à se reposer sur ses lauriers.

Suite à un lancement chaotique suivi d’une gronde des joueurs en raison de nombreux bugs (collisions étranges, personnages qui disparaissent…) 2K a rectifié le tir via un patch qui résout une bonne partie des problèmes. Ces soucis mis à part on se retrouve toujours devant un jeu extrêmement fourni en termes de contenu. Affrontements à plusieurs, mode histoire en compagnie de deux amis d’enfance, joueur à créer de toutes pièces (mais dont on ne maitrise curieusement pas tous les aspects de la progression), principales compétitions mondiales… Rien ne manque. La bonne surprise vient du 2K Showcase, dans lequel on dirige les Four Horsewomen pour revivre leurs exploits. Des images d’archives autour de ces diablesses du ring sont même au programme. Rafraichissant.

Niveau ambiance, l’atmosphère qui règne autour des 200 combattants prêts à en découdre est séduisante. Les modélisations des warriors laissent cependant à désirer, tout comme la petite refonte de gameplay, avec le changement de certaines commandes. Un choix qui en plus de dérouter les habitués, ne rend pas forcément le titre plus accessible aux non-initiés. Refléter la richesse du catch (choppes, coups, envols, contre…) exige une certaine rigueur, qui se ressent toujours pad en main. Certes, cette mécanique était déjà présente sur les opus précédents, mais elle apparaît aujourd’hui comme vieillissante. A revoir lors de la prochaine mouture donc.

Mais que l’on ne s’y trompe pas. Malgré ces bémols « WWE 2K20 » demeure un titre efficace et complet. Son côté 1.5 et la présence de DLC payants périodiques ont cependant de quoi frustrer les gamers. Une timidité qui va à l’encontre de l’esprit spectacle haut en couleur de ce sport pas comme les autres. Paradoxal. (Jeu testé sur PS4 Pro)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire