AARON au Théatre Edouard VII

05/04/07 par  |  publié dans : Concerts, Musique

20h, bien calée au fond de mon siège, j’attends la première partie. Deux hommes entrent sur scène : voix grave et chansons envoutantes, j’en ai des frissons dans tout le corps ! Une charmante brunette s’installe ensuite au piano pour une deuxième première partie. Le public est conquis dès la première chanson. La demoiselle s’appelle Loane, retenez bien son nom !

Une longue pause plus tard, la salle s’impatiente. Il est temps pour AARON de faire une entrée très réussie sur Tunnel d’Or, chanson magnifique. Pour ce concert, le duo français est accompagné de Maeva, violoncelliste, dont l’instrument fera des merveilles. Sur scène, Simon, le chanteur, joue habilement avec les lumières, danse comme un jeune premier et fait fondre les jeunes filles sous le sourire amusé d’Olivier, son compère. Il me faut un peu de temps pour me faire à l’idée que la salle est pleine de groupies (et surtout que les deux adolescentes devant moi risquent de s’évanouir) mais je prends vite plaisir au dynamisme des artistes. Sur Blow, le groupe fait lever la salle pour une véritable ambiance live ! Nous en avions vraiment besoin : les fauteuils avaient un effet anesthésiant ! Aaron s’essayera ensuite à deux courageuses reprises : Strange Fruit de l’inégalable Billie Holiday et Bachelorette de l’inimitable Björk. Des chansons qui font plaisir à entendre, même si on leur préfère les originales. Malheureusement le concert passe vite et la fin est proche. Pendant le rappel, nous tentons de rompre avec la passivité du théâtre en restant debout mais une partie du public se rassoit (feignasses!). Aaron interprète alors les dernières chansons de la soirée dont une de Leonard Cohen, proche de son registre. Vient ensuite le moment de la photo et des tristes adieux à ce sympathique groupe.

Bilan : un concert très agréable quoiqu’un peu monotone… à mettre sur les sièges diaboliquement confortables ou sur le manque d’expérience d’Aaron qui fait cette année ses premiers pas sur scène.

Dates des prochains shows et titres en écoute sur : http://www.myspace.com/aaronrecordings

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

3 commentaires

    engy  | 06/04/07 à 12 h 17 min

  • Si certains d’entre vous ont egalement vu AARON en concert, j’aimerai bien connaitre vos impressions!

  • Marie  | 13/04/07 à 10 h 05 min

  • Je ne l’ai pas vu en concert mais tu m’as donné envie d’écouter son album. Il a une voix sympa mais c’est vrai que c’est un peu toujours trop mou et j’imagine qu’en live ça doit pas être folichon.

  • lilouette  | 22/04/07 à 14 h 19 min

  • Pour ma part j’ai vu AaRON le 16 mars dernier, à Toulouse, aux Vents du Sud (ancien hangar emménagé en salle de concert… donc déjà, pas de places assises, je pense qu’en effet ça joue sur l’ambiance).
    A peu près les mêmes impressions qu’Engy sur l’ensemble du concert (par contre Loane, bof…), même salle remplie de groupies qui connaissent les paroles par cœur et chante à tue-tête…
    Ils sont apparemment tous les trois contents d’être là, pour le deuxième concert de leur tournée, Simon confirmera d’ailleurs la rumeur qui était arrivée jusqu’à ses oreilles “Toulouse, c’est chaud!”; enfin bon, super ambiance, gros moment “d’anarchie” après Lili, qui provoque un fou rire chez Simon…
    Donc déjà sur le plan ‘personnel’, tout de suite conquise par leur simplicité et leur gentillesse…
    Côté musique, je ne connaissais que “Lili”, “Le tunnel d’or” et “Mister K.” , et je suis loin d’avoir été déçue par le reste, la voix de Simon provoquant toujours de gros frissons, le violoncelle de Maeva envoûtant un public dissipé lors de “minis solos”, et le piano d’Olivier tout simplement indispensable pour que leur musique est un sens… pour moi, ils se sont donné à 200% et ont su tenir la salle jusqu’à la fin, toujours dans une ambiance de bonne humeur: raison qui fait que j’irais les revoir sans hésiter, et que j’encourage les gens à y aller…
    Seul point négatif que j’ai retenu: Simon très timide, et même si quand il chante, y’a une osmose totale avec le public, quand il doit prendre la parole avant ou après les chansons… on le sent vraiment pas super à l’aise (beaucoup beaucoup de remerciements pour le public, et à chaque fois sous la même forme “Ben merci beaucoup!”). Mais je mets aussi ça sur le compte du manque d’expérience scénique! :)

Laisser un commentaire