Musiciens en vrac

08/03/08 par  |  publié dans : Artistes, Musique | Tags :

Vous n’avez pas encore goûté à la voix de Cécile Corbel ? Vous n’avez jamais entendu parler de Moriarty ? Vous ne connaissez pas encore Anaïs Kaël ? Pourtant, ces jeunes talents sillonnent la France et remplissent déjà les petites salles et les plus grandes. C’est à l’occasion d’un concert au Centre musical Fleury Goutte d’Or que j’ai fait leur rencontre à Paris, j’en profite pour vous les présenter.

La première artiste est une jeune chanteuse et harpiste celtique du nom de Cécile Corbel. Elle enchante l’auditoire avec sa voix douce et son chant, un mélange de breton, de français et d’anglais. Entre chaque morceau, elle nous raconte des histoires féériques pour nous aider à mieux comprendre son monde. Ses doigts glissent habilement sur sa harpe, et on est agréablement surpris d’aimer le son envoûtant de son instrument inhabituel. Le corset en cuir et la jupe en voile rouges de la belle, ainsi que les expressions particulières de son visage, créent une ambiance quelque peu mystique. Un guitariste et un bassiste l’accompagnent pour un ensemble très harmonieux.

Un synthétiseur transformé en piano à queue grâce à du carton, et des coquelicots en papier posés sur le sol sont les seuls assistants de la deuxième découverte, Anaïs Kael. La chanteuse semble un tantinet “je m’en foutiste” avec sa robe courte et ses jambes légèrement entrouvertes vers le public, mais très heureuse d’être là. Son répertoire “coquelicot trash” est assez inégal et jongle de la chanson incompréhensible sur la réincarnation, à celle dans laquelle tout le monde peut se reconnaître (celle sur le chef court sur pattes !), en passant par une “Ola” sur texte improvisé pour se venger d’un ex-copain. Un agréable petit spectacle qui met tout le public à contribution.

Moriarty, flanqué de Gilbert, est le dernier de ces interprètes. Dans un décor des années 50, ils mélangent blues, jazz, rock, avec une bonne dose de country. Sur scène on retrouve 3 guitares dont une électrique, une contrebasse, 12 harmonicas (si si), un xylophone, une batterie et une boite à musique, pour 5 musiciens, autour d’un seul micro. Toute cette joyeuse bande s’échange les instruments au risque d’aller rejoindre la batterie à genoux, alors que la chanson a déjà commencé ! Leurs paroles légères ou engagées nous entrainent. Leur énergie détonante et leur bonne humeur sur les planches se retrouvent en coulisses. On adore et on a pas fini de vous en parler!

Vous voulez voir les grimaces de Cécile Corbel, savoir si Anaïs Kaël porte un string ou une culotte et découvrir qui est Gilbert ? Voici leurs Myspaces et quelques unes de leurs prochaines dates :

Cécile Corbel : http://www.myspace.com/cecilecorbel
Le 27 Mars à L’Antre II Mondes, Dijon.
Les 14, 15 et 16 Avril à Résidence, Chartres.

Anaïs Kaël : http://www.myspace.com/anaiskael
Le 08 Mars au Centre Vercingétorix, Paris 14ème (soirée Carte Blanche à Anaïs Kaël).
Le 14 Avril à la Peniche Antipode, Paris 19ème.

Moriarty : http://www.myspace.com/moriartylands
Le 13 Mars à la Coopérative de Mai, Clermont Ferrand.
Le 14 Mars au Cabaret Electric, Le Havre.
Le 1er Avril au Festival le Chorus des Hauts de Seine, Paris-La Défense (nous y serons !)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire