Donna Summer (1948-2012)

17/05/12 par  |  publié dans : Artistes, Musique | Tags : ,

Donna se meurt. Ok, c’est un peu facile de tirer sur une ambulance, surtout lorsqu’elle transporte une chanteuse décédée, mais le jeu de mots était aussi nul que tentant. Donna Summer est morte, donc. Et comme tous les webzines du monde vont y aller de leur petit hommage, Envrak fera la même chose. Mais attention : on ne prétendra pas bien connaître Donna Summer. Ce serait un mensonge, et le mensonge, c’est mal. A l’annonce de la mort de Donna Summer, on a eu trois pensées. La première : “Oh p…, Michael Jackson est orphelin !“. La seconde : “Ah m…, Michael Jackson est mort aussi“. La troisième : “Je confonds avec Diana Ross, je dois être un peu blonde“. Alors on a réfléchi. Et on a entendu. Là, dans nos têtes, comme un bourdonnement lointain, qui en s’approchant, s’est mis à ressembler à s’y méprendre à du Giorgio Moroder. Et on s’est souvenu : Donna, c’était la meuf qui posait une voix sexy sur des compositions de Giorgio (un artiste qu’on aime bien, quand on est une personne de goût. On lui doit entre autres, les bandes originales de Scarface et Midnight Express), celle qui, perchée sur deux jambes aussi longues que ses cheveux, susurrait des paroles dont on se fichait pas mal (“Iiiiii, love to love you, baby“, c’était elle. Vos pères n’ont pas oublié, eux), tout occupé qu’on était à essayer de grandir en écoutant Chantal Goya. Devenus adultes, on a oublié l’existence de Donna Summer, jusqu’à ce qu’on découvre le film anglais The Full Monty (1997), qui doit à peu près tout à la chanson Hot Stuff – dans la foulée, redevenue un tube. Donna est morte. Chantal, elle, est vivante. Y’a pas de justice.

 

Lire aussi : Notre hommage à une autre diva récemment disparue, Whitney. Et dans un autre genre, celui que nous avons rendu à la reine des pommes.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

2 commentaires

    NEMPOWER  | 17/05/12 à 19 h 30 min

  • Beaucoup de souvenirs de mes 15,16 ans en pensant a cette chanteuse.Les années de mes insouciances,de l’amour,des sorties en “boite” et de la conception de ma fille chérie Sabrina…

  • Héloïse  | 18/05/12 à 13 h 11 min

  • OOOoooh sexy …

    (Il n’y pas que nos pères qui s’en souviennent)

Laisser un commentaire