Gilles, épisode 4: Summertime

28/05/09 par  |  publié dans : Carnets, Musique | Tags :

Deux heures sont passées depuis que Gilles a imposé le silence à sa chambre, comme promis à sa mère. A dix jours des contrôles de fin d’année, il lui doit bien ça, l’illusion qu’il travaille au moins 120 minutes dans la journée. (Dans la cuisine, encore ce matin: “Là, vraiment, tu peux faire un petit effort. Un minimum, écoute…”)

Mais la chanson ne quitte pas Gilles. Sur son cahier, entre le titre (“L’Inde : future première puissance ?”) et quelques lignes de notes prises avec tout le sérieux possible (Dans la cuisine, aussi: “Je te dis, le prof est pas clair! Personne comprend…”), il a écrit des bouts de paroles – ce qu’il en comprend, en fait.

Penny Lane is in my eyes…

Un petit drapeau anglais s’est même glissé entre deux paragraphes, accompagné d’une paire de lunettes rondes. Il fait 24°, on a peur de rien.

17h 54. Plus que 6 minutes.

Le regard de Gilles se perd dans le bleu, il est parti pour une Angleterre où c’est aussi l’été.

Une voix pincée le traverse: “C’est le redoublement que tu cherches? ça tombe bien, il t’attend!”

Ta gueule.

Donc, l’Angleterre…

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire