La lessive d’Ariel : Dream Cop

01/02/11 par  |  publié dans : Musique | Tags :

« …Échangeriez-vous votre baril de lessive ordinaire contre… »*

a) Un bon vidéo clip
b) Ma playlist
c) Des réactions en vrac
d) Des trucs en vrac

* (il n’est pas nécessaire de répondre objectivement)

a) un bon vidéo clip

Tommy Davidson, multi-instrumentaliste ricain, se dissimule sous l’étiquette un peu concon de Dream Cop. Hormis un alias passe partout, le bonhomme injecte dans ses compositions la sensibilité pop sunshine, un soupçon de rock on the beat, des blips blips et tutut panpan tchik tchik, tout ce mélange donnant à son matériel une résonance un rien psychédélique. Dans cette brume insondable, des fantômes susurrent, des guitares chimiques hypnotisent la pensée, et tel un somnambule sous hypnose, on s’évade hors de l’espace temps, tout en restant à la maison. Pas cher le voyage ! Plus d’info sur l’artiste sur son myspace.

Nul intérêt de commenter la vidéo … regardez-la.

Dream cop : “Marooned” (Output Noise, Tough Love Records)

b) Ma playlist

Découvrez la playlist Ek64 lavage à la main avec Trümmelschlager

c) Réactions Envrak

Geoff Barrow : “Il n’y aura PAS de téléchargement gratuit. Il n’y aura PAS de morceau bonus. Il n’y aura PAS de remixes. Il n’y aura PAS de vidéos de studio. Il n’y aura PAS de contenu additionnel. Il n’y aura PAS de partenaire commercial. Il n’y aura PAS de ligne de vêtements. Il n’y aura PAS de photos dans les tabloïds. Il n’y aura PAS d’édition spéciale à £25. Il n’y aura PAS de street team. Il n’y aura PAS de MySpace. Il n’y aura PAS de producteur de renom. Il n’y aura PAS de Twitter. PAS de concert pour la presse/les blogs. Il n’y aura PAS de session acoustique. Il n’y aura PAS de rencontre de presse. Il n’y aura PAS de version edit. Il n’y aura PAS de versions exclusives à iTunes. Il n’y aura PAS de lancement pour la presse. Il n’y aura PAS de version asiatique. Il n’y aura PAS de choses pour la radio. : yeahhh !!! ben on pourra quand même l’entendre le nouveau Portishead, hein?? /// Broadcast : c’est délicat de parler d’un grand groupe trop méconnu, qui hélas a perdu son âme créatrice. Repose en paix, Trish Keenan /// Le nouveau Britney c’est de la … comment dire en restant sincère ? …GROSSE BOUSE !! /// Oh purée, le groupe prog fm Yes revient avec une tournée et un album : besoin de pognon ouais ! /// b]ZAZ[/b] chez les enfoirés : ben voyons ! /// “L’homme shampooing”, kézako ? oh pas grand chose, juste le nouveau single qui passera heureusement inaperçu de la pauvre Magalie Vaè : pfff /// Des morts, toujours des morts : Teena Marie peut à présent jammer éternellement avec son mentor Rick James , Gerry Rafferty, Mick Harn (Japan), John William, Don Van Vliet (Captain Beefheart), Bobby Farell (Boney m) and mort … euh /// A la case prison je demande : Gucci Mane, T.i, Ja rule … : c’est ça quand on vit dans un pays où tout le monde se trimballe avec des armes à feu. /// On peut souffler un court instant encore : Lady Caca repousse la sortie de son futur opus : yeah! /// Oh purée, les papy du Rock en tournée et cd cette année : Rolling Stone parfaitement increvable ! /// On va en bouffer : Greyson Chance, Jacob Guay ; 11 balais dans le slip Petit bateau et ils veulent en découdre avec Justin Bieber !! ça y est tremblez : “L’invasion des prépubéres boutonneux” ne fait que commencer… Shit!!! /// Polnareff papa à 66 piges d’un garçon. Volodia, qu’il s’appelle … ouais et toujours pas de nouvelles compos en vue, enfin de toute façon on attend plus grand chose de lui /// Sortez tous vos sèche-cheveux : yeahh ça va être le truc branché, Jennifer Lopez elle est trop cool, regardez par vous même, mort de rire /// Pigeon John arrive et c’est produit par General Elektriks. Dragon Slayer : une bombe!! /// Galettes pour 2011 : Britney, Madonna, LadyGaga, Avril Lavigne, Carla Bruni (euh…) : Oh My god ! nos oreilles n’ont pas fini de saigner ///

d) Trucs en vrac

Des images du magnifique Enter the void utilisées pour mettre en forme l’abyssale poésie du “groupe concept” de Berlin/Manchester, quelle bonne idée ! L’ambiance érotico-sexuelle-psyché-druggy du film de Gaspar Noé est lascivement pénétrée par les mélopées de Holy Other, survolant sans jamais retomber, comme le personnage principal de la pelloche. Le thème de Yr love a ainsi trouvé parfait écrin. Extase dans un tunnel où des voix répondent au vide extérieur, Holy Other est à découvrir derechef.

Bonne lessive et salut les ptits clous !

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire