Lavage à sec : découvertes et réhabilitation

09/09/11 par  |  publié dans : Albums, Musique | Tags :

Hypnolove

L’extase de s’allonger sur le sable fin d’une des plus belles plages …
La plénitude de se ressourcer et de se laisser tenter par les nombreuses activités de plein air …
L’euphorie de plonger dans l’ambiance d’un Village dédié au sport et à la fête … c’est ce que vous propose le trio  Hypnolove le temps de 3minutes19 secondes de pure bonheur estivale et pour pas un kopeck les enfants .
Découvrons ensemble le premier extrait d’un maxi à l’avant gout enivrant, léger mais chaud préambule d’un long format produit sous la houlette du Ed Bangerios Mickey Moonlight. Préparons l’huile de monoï et allons sous le sunlight des tropiques nous dorer la pilule à poils pour une Holiday Reverie jusqu’à la fin de l’été avec comme fond sonore cette lotion auditive.

Ecoutez le maxi
http://www.myspace.com/hypnolove

Séverin

Séverin roule pour sa bosse après avoir officié dans le duo One-Two et divers projet ( il a signé trois productions sur l’album de Camélia Mouskouri Jordana mon salaud ! ) . Ce personnage dandyesque et de sa barbe hirsute Beigbédienne pond un disque à l’atmosphère sensuelle qui raconte l’amour déchu, la vie de merde, et les aléas des cœurs acides mais un peu grenadine . Si on doit mettre ce type d’ovni sur une quelconque cartographie ça sera celle de la pop franchouillarde quelque part entre Daho, Philippe Katerine , Jacno et le son très eighties de la chanson tubesque FM, quand les radios étaient – dit-on – libres.

http://www.facebook.com/severintdm

Les Martin Circus

Les bidasses en vadrouille ou le pire de la comédie so frenchy , 1978 le groupe Martin Circus tourne dans un énième nanar genre pelloche à l’ humour pas drôle digne des plus pathétiques Charlot . C’est dire , mais attention : les bougres signent la bande son du carnage . Et UN track qui mérite que je m’acharne sur mon clavier : le bien nommé DISCO CIRCUS . 14 minutes et des poussières galactiques pour le sommet du disco à la sauce moustache “Moroderisante”, planant sous les étoiles d’une piste de danse, trônant au milieu d’une galaxie lointaine . Le cirque posait son chapiteau à la vingtième place du billboard amerloque , le LP est culte pour les Dj’s de Detroit , Juan Atkins le balance souvent dans ses sets … Check ça !

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire