Les introspections musicales d’Hélène #17

03/03/14 par  |  publié dans : Musique

Dimanche 2 mars 2014

Cher Envrak,

Déjà deux semaines sont passées depuis les dernières introspections. Il faut que je te raconte un peu tout ce qui s’est passé….

dimanche 23 février

Tribulations_05A_web

Dimanche dernier, j’ai passé ma journée dehors dans Paris. Il faisait tellement beau !
À République, j’ai écouté un joueur de cornemuse et j’ai vu une dame en fauteuil roulant faire un grand détour pour lui déposer quelques pièces.
Dans la cour de l’Hotel de Sully, j’ai vu un papa courir après son fils de deux ans pour le faire rire.
À Saint-Paul, j’ai improvisé une laisse pour un chien abandonné.
A Mairie des Lilas, je n’avais plus de lacets à mes chaussures.
Tout ça pour dire que ce dimanche fut singulier. Et la musique que j’avais en tête était celle-ci :

Lundi 24 février

Tribulations_05B_web

Lundi soir, j’étais invitée à aller voir le spectacle Séquence 8 de la compagnie des “7 doigts de la main” au Casino de Paris.
Wahou ! Une claque dans ma face ! C’était fabuleux. Tant de qualité de mouvements et de poésie… Un régal pour les yeux et pour les oreilles. Les musiques choisies étaient excellentes et celle que j’ai préféré est celle-ci :

En savoir plus sur Séquence 8 : http://7doigts.com/fr/spectacles/13-sequence-8

Mardi 25 février

Tribulations_05C_web

Mardi soir, je suis allée voir London Grammar sur scène. Des mois que j’avais les places, que je patientais. La première partie était occupée par Twinsmatic, un duo qui a mis le feu à la salle ! J’ai d’ailleurs pu télécharger leurs morceaux gratuitement sur leur site : http://twinsmatic.com/

Ensuite, une longue et terrible attente… Enfin le groupe se pointe et la musique commence. La voix d’Hannah Reid était sublime, les mélodies toujours aussi efficaces… Mais c’était d’une propreté telle que je me suis ennuyée. Et ça, c’est le pire qui puisse m’arriver en concert. Je ne suis pas rentrée dans la musique. C’était tellement parfait, tellement identique à l’album que la présence du public a fini par me déranger. Pourquoi être ici avec les autres puisque mon casque m’apporte plus de transe ? J’attends d’un live de musique pop un peu plus de fantaisie, d’improvisation, de différence.

Malgré cet impair, je reste une fervente auditrice de leur album et cette chanson me fait toujours frissonner :

Dimanche 2 mars

Tribulations_05D_web

Aujourd’hui, je suis allée à la salle Pleyel voir le live de Fantasia. Ô bonheur ! J’ai régressé à la toute première note. C’était absolument merveilleux. Un délice autant pour mon ouïe que pour ma vue. Je te laisse donc avec L’Apprenti Sorcier.

Bonne nuit Envrak.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire