Les Victoires de la musique 2014

17/01/14 par  |  publié dans : Musique | Tags :

victoires

Les Victoires de la Musique, sur Envrak, on s’en fout un peu. En 2011, Ariel a tenté de nous y intéresser. En 2012 ou 2013, on a voulu live-tweeter la cérémonie mais ça nous barbait déjà au 140ème caractère. En 2014, on s’obstine : il nous faut couvrir l’événement. En salle de rédaction, les envrakés se sont renvoyés la responsabilité d’une brève sur le sujet comme une patate chaude, mais comme ils y sont allés de leurs petits commentaires et pronostics à chacun de leurs lancers, on a eu de quoi publier.

Les nominations 2014

* Artiste masculin : Étienne Daho / Christophe Maé / Stromae
* Artiste féminine : Lilly Wood And The Prick / Vanessa Paradis / Zaz
* Album révélation : Cats On Trees – Cats On Trees / Hollysiz – My Name Is / La Femme – Psycho tropical Berlin
* Groupe ou artiste révélation scène : 1995 / Christine And The Queens / Albin de la Simone / Woodkid
* Chanson originale : Johnny Hallyday – 20 ans / Stromae – Formidable / Maitre Gims – J’me tire / Stromae – Papaoutai
* Album Chanson : Etienne Daho – Les Chansons de l’innocence / Julien Doré – Love / Stromae – Racine carrée
* Album Rock : Phoenix – Bankrupt ! / Indochine – Black City Parade / Détroit (Bertrand Cantat & Pascal Humbert) – Horizons
* Album Rap : Grand Corps Malade – Funambule / 1995 – Paris sud minute / Maitre Gims – Subliminal
* Album Musiques électroniques : Gesaffelstein – Aleph / Kavinsky – Outrun / Elephanz – Time for a Change
* Album Musiques du monde : Winston McAnuff & Fix – A New Day / Ibrahim Mallouf – Illusions / Mayra Andrade – Lovely Difficult
* Clip vidéo : Stromae – Formidable / Woodkid – I Love You / Stromae – Papaoutai
* Spectacle musical / Tournée / Concert : C2C – Tetra tour / M – Îl(s) / Christophe Maé – Je veux du bonheur
* DVD musical : Shaka Ponk – Geeks on Stage / Laurent Voulzy – Lys and Love Tour / Eddy Mitchell – Ma dernière séance

Nos commentaires

“- Zaz, Johnny, Christophe Maé. Vomir
– Attends, il y a Maître Gims aussi… miam.
– Je viens de comprendre qui était Maître Gims. Vomir.”

On retrouve les abonnés, les absents, et les abonnés absents. Cette année, ce sont les Daft Punk qui ont refusé leur nomination. Bien que l’absence de soutien des Victoires ces dernières années ait pu heurter le duo versaillais, on prédit qu’ils rejoignent le commentaire de notre Hélène (qui a refusé, elle, de participer à cette brève) : “j’ai toujours trouvé les victoires de la musique d’un ennui profond. Je ne puis vous aider sur ce coup…” Selon Ophélie, dans l’ensemble, la surreprésentation de Stromae est logique, prévisible, et méritée. Le placement abusif de Christophe Maé est énervant [ndlr : Johnny Hallyday, Eddy Mitchell et lui font désormais partie des meubles des Victoires (et de France Télé)] mais la liste des nominations pour l’album révélation (qui en général la déçoit) est totalement représentative de son impression (lire son top musique 2013). Sur ce point Emi plussoie et félicite la nomination de Cats on Trees.

” – En même temps pour la section clips, sur 3 propositions 2 sont de Stromae… Il n’y a pas comme un problème ici ?
– Ça faisait moins d’invités, restriction budgétaire oblige !”

beaupainStromae serait donc le nouveau C2C (surreprésentés l’année dernière et surcouronnés). Nos rédactrices regrettent que ce soit aux dépens de Julien Doré (nommé que dans une catégorie qu’il ne gagnera pas) et d’Alex Beaupain dont l’album Après moi le déluge, sorti et réédité en 2013 chez AZ, aurait pu être présenté.

Albin de la Simone révélation scène, c’est un peu comme si on nommait Jeanne Moreau au César du meilleur espoir féminin” Sabrina

Et c’est ainsi qu’une faute de frappe permet à Zaz d’être nommée artiste féminine de l’année au lieu de Zazie – une erreur que l’association des Victoires (600 votants professionnels) n’admettra jamais. Pas plus qu’elle n’admettra l’étrangeté de nommer Lilly Wood and The Prick dans cette même catégorie – nos condoléances à Benjamin Cotto. Enfin, on note la présence de Détroit pour la polémique, le retour de Cantat, tout ça tout ça. Toute incohérence mise à part, on trouverait le duo Paradis-Daho joli sur le papier, on est content pour Gesaffelstein et KavinskyElephanz t’es qui ? – et c’est ballo, on avait chroniqué le dernier Delerm et on peut même pas le linker.

“- Dans tous les cas on ne va pas ergoter ni tortiller du cul pour chier droit : Stromae mérite ce plébiscite
Daho mériterait de remporter toutes les catégories. Son dernier album est une tuerie sans nom. Grosse claque de 2013.”

La battle Daho/Stromae reste ce qu’on trouve le plus intéressant dans cette affaire. Ça et l’éventuel live-tweet de la rédaction le 14 février prochain. Cette année, il semblerait que nous n’ayons pas water-poney – et parole d’envraké, on va rigoler.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

1 commentaire

    Paul  | 14/02/14 à 23 h 15 min

  • Victoires de la music nul comme d hab a bannir

Laisser un commentaire