N U I T : la passion noire

09/12/14 par  |  publié dans : Albums, Musique | Tags : , , ,

Il est de ces groupes qui nous transportent dans leur univers dès la première écoute. N U I T s’est construit une véritable entité dès sa création, où la composition du son a tout autant d’importance que celle de l’image. Un EP, dévoilé plus tôt en mars cette année, présente une sélection des premiers titres de la formation. Nommé Enjoy the Night, à l’instar du premier titre qui le constitue, le disque placarde son ambition artistique et sa couleur sobre et sombre d’entrée.

UN MAXI VIDEO

Pour mieux asseoir son arrivée dans la sphère musicale, N U I T n’a pas fait les choses à moitié : quatre morceaux, quatre clips, créés par quatre réalisateurs différents entre la Normandie, Paris et Los Angeles. Les titres Enjoy The Night, I Feel Love, Not Here To Fight et No Pain No Gain, distribués en chapitres, ont tous été illustrés, faisant de chacun d’entre eux une pièce maîtresse de l’opus sans laquelle l’objet n’aurait pas la même saveur.

Les frenchies séduisent autant l’hexagone qu’outre atlantique, au regard du clip I Feel Love réalisé par Camille Cotteverte entre Hollywood Boulevard et le zoo désaffecté de LA, ou du rôle titre tenu par l’actrice Ash Lendzion (Spring Breakers, A Sense of Humor).

Entre puissance et minimalisme, maîtrise vocale et saturations sonores, on retiendra du premier EP des influences nettes, plaçant N U I T dans la mouvance de la scène trip hop / électro rock anglo-saxonne, marchant sur les pas de Portishead et James Blake. A chacune de ses mesures, N U I T parle aux amoureux passionnés, aux écorchés dangereux.

DU STUDIO AU LIVE

Depuis la sortie du disque, N U I T s’est attelé au façonnage de son live sans oublier de persévérer dans la production. Une cover dépouillée des grands Arctic Monkeys (Do I Wanna Know) annonce la programmation du groupe sur la dernière date du Winter Camp Festival #3 (festival itinérant de musique indépendante, passant notamment par Paris, Bordeaux, Lyon, du 9 au 13/12), avec Samaris (Islande) et She Keeps Bees (Brooklyn, NY). On nous chuchote que d’autres titres, encore inédits à ce jour, rejoindront la setlist de ce live au Tetris (Le Havre).

En février, le groupe disputera sa place sur la scène du Trianon Transatlantique (Sotteville-lès-Rouen) pour voir son nom au programme du Printemps de Bourges 2015, festival réputé pour son repérage professionnel.

Site officiel de N U I T 

Intégralité des clips sur Vimeo 

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire