Petit tour festif dans le sud

01/06/07 par  |  publié dans : Musique | Tags :

Aider à faire sortir des frontières régionales la bonne musique tel est l’intention d’Envrak ! Préparez vos oreilles, la musique festive vous envahit !

C’est bon d’abuser !

Presque pas Hard, sorti en septembre 2006, est le troisième album et dernier en date du groupe Jabuz. 14 titres sont présents sur cet opus, reflétant parfaitement l’harmonie artistique de la joyeuse bande qui se revendique groupe de « valse’n roll ». Créé, il y a maintenant 7 ans et avec plus de 200 concerts à leur actif Jabuz mériterait de dépasser les frontières de leur région pour ensoleiller le reste de la France.
Et, même si leur musique peut vous paraître peu entraînante, c’est que vous n’avez pas encore vu le groupe sur scène car Jabuz fait parti avant tout de ces groupes qu’on apprécie de voir et revoir en live. Continuez donc l’écoute et ne vous arrêtez pas à cela. Accordéon, saxophone ou contre basse répercutent un son auquel les amateurs de musique, comme moi, ne savent pas résister. Presque pas hard est un album abouti où l’on arrive à percevoir l’énergie du groupe en concert !
Presque pas hard est distribué par Mosaïc Music au prix de 15 euros dans les fnac.
http://www.jabuz.fr/

Ska punk et fun !

Après un premier album qui n’est pas passé inaperçu, le groupe de punk No perfect, originaire du sud de la France, signe ici son second album Til the end. Les amoureux de Ska Punk seront servis car ici les sons sont en parfaite harmonie avec l’effet recherché : fun, drôle avec une french touch comme on l’aime !
No Perfect, ce sont trois garçons, Fab, Seb et Loïc, loin d’être parfaits, et qui rêvent de se produire sur les scènes du monde entier entourés de groupies hurlant leurs prénoms ! Oui, oui, ces trois garçons jouent avec les clichés qu’on donne aux groupes de leur catégorie et ça marche ! Les autrichiennes et slovènes en sont folles !
Ces 14 titres, disponibles depuis fin avril, parlent de la vie de la jeunesse d’aujourd’hui et des problèmes qu’elle peut rencontrer. Des textes toujours réalistes et souvent atrabilaires, la musique, elle, toujours joyeuse, donne au tout, une musicalité entraînante qui donne envie de chanter les refrains en voiture ou dans sa salle de bain.
Til the end est disponible sur le site du groupe http://noperfect.propagande.org au prix de 12 euros ou dans les magasins Cultura.
Et pour en avoir un avant gout : http://www.myspace.com/noperfect

Un album tant attendu !

Si vous ne devez garder en mémoire qu’un seul album de cette chronique, c’est bien celui-là ! Après plusieurs participations sur des compils, Bwatazik signe enfin son premier album du nom de On s’est dit bon. Cet opus est un vrai régal pour les amoureux de ska et de rock festif. Les textes sont drôles (Pamela ou encore Monique et Victor), toujours dans un esprit d’autodérision (Groupe sans gain, A mon enterrement) qui donne une touche légère fort appréciable en ces temps d’incertitudes. Ces titres donnent la pêche et se repassent en boucle sans jamais donner mal à la tête !
Cet album comporte onze titres plus un bonus track ainsi qu’une partie multimédia avec making of, extraits live vidéo de quoi donner envie à tous de voir le groupe sur scène ! Car, comme pour le groupe Jabuz, Bwatazik est à découvrir absolument en concert ! Leurs chorégraphies sont toujours rythmées de délires en tout genre !
Si vous désirez acheter l’album au prix de 12 €, contactez le groupe par mail sur leur site http://bwatazik.free.fr
Vous pouvez également écouter un aperçu de leur talent ici : http://www.myspace.com/bwatazik

Le punk rural arrive chez vous !

Amoureux de paroles drôles, de musiques déjantées et de groupes décalés, ne cherchez plus, Laids crétins des Alpes est là pour vous ! Ce groupe, quelque part entre Marcel et son Orchestre, Bobby Lapointe et Les Sheriffs, propose « un punk festif truffé de clowneries subissant l’influence de divers styles musicaux… » dixit le groupe, revendiquant également un style bien particulier « La chanson crétine punkifiée ».
Le décor est donc planté, avec Laids crétins des Alpes un seul mot d’ordre le rire, l’autodérision, l’ironie dans un seul but, celui de vous faire passer un moment agréable au son de leur composition notamment avec le remake d’Harley Davidson transformé en Massey Fergusson un vrai plaisir !
Keskonvafair’, leur dernier album, sorti cette année est disponible sur leur site http://laidscretinsdesalpes.free.fr au prix de 15 euros et pour écouter Les doryphores sont de retour, mon coup de rire, http://www.myspace.com/laidscretinsdesalpes

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

3 commentaires

    Steph  | 02/06/07 à 14 h 32 min

  • Pourquoi n’as tu pas précisé que le chanteur des no perfect était un vrai brancheur !!?? Sinon chouette comme albums !!

  • droopy  | 03/10/07 à 15 h 09 min

  • Merci Dolly pour la “gros-nique” de Laids Cretins des Alpes….. l’album a un peu de retard because le mix que c’est ‘achement compliqué… meme avec protools !!!!!!!!
    A bientot ! “Oilalaitou” toujours dispo sur demande…
    serge.santi@lpl.univ-aix.fr

  • freeed05  | 08/10/07 à 14 h 25 min

  • Hello… Merci beaucoup pour ta chronique de Jabuz.. . Super chouette… j’espère qu’on se croisera un de ces jours sur nos concerts…. à très bientôt

    fred

    ohlavacheprod@gmail.com

Laisser un commentaire