Sébastien Tellier : son Dieu est bleu

31/05/12 par  |  publié dans : Albums, Musique | Tags : ,

En avril dernier est sorti sur Record Makers / Barclay « My God Is Blue », le quatrième album de Sébastien Tellier. Il a et fait encore beaucoup parler de lui. On a en discuté de notre côté, les avis divergent : le clan des supporters du Génie se ligue vite contre celui des dénonciateurs de fumisterie. Une chose est sûre, l’ex candidat à l’Eurovision (2008) ne laisse personne indifférent. Envrak a écouté l’album et a vite choisi son camp.

Pour nous, ce sera donc le “club supporters de Génie” qu’on rejoindra sans hésitation. Comme pour ses trois autres albums studio, les titres sont tous regroupés sous un thème bien précis. On le devine dans le titre du disque : Tellier aborde aujourd’hui la religion. Le concept est ultra étudié, de l’univers graphique jusqu’à la constitution de l’Alliance Bleue, une secte où règnerait le bonheur et dont le chanteur serait la maman.

En étudiant de plus près les remerciements du disque, on se dit vite que le décor est bien planté : Record Makers a été fondé par le groupe AIR, le DJ Mr Flash (signé sur le label de Justice, Uffie, SebastiAn…) a réalisé l’album, et Guy-Manuel de Homem Christo, moitié de Daft Punk, a signé la musique d’un des titres maîtres du disque. Voilà de quoi ne pas être déçus.

UNE ECOUTE PSYCHEDELIQUE

Dans tout l’album, on retrouvera l’ambiance typique que le grand barbu sème depuis quatre opus : les chansons, même ici écrites sur le thème de la foi, tournent constamment autour de mélodies romantiques et de textes amoureux. Sur cet album, Sébastien Tellier a su parfaitement rajouter un aspect psychédélique rappelant sans cesse l’univers des croyances hippies. En fil rouge sur tout « My God Is Blue », on retrouve des chœurs et des sons de cloches qui nous font imaginer une horde de moines entourant Tellier en chantant. Tellier a donc fait là un pot pourri de religions pour créer celle de son Alliance.

Ca commence par le titre « Pépito Bleu », qui apparaît comme un mode d’emploi de l’Alliance Bleue : « Pour commencer la prière des cieux, je vais m’asseoir décoré de Pépito Bleu, et je rêverai de toi et moi. Dieu ! Comme j’attendais nos jeux ». Tellier se retrouve donc orné d’un gros Pépito autour du cou. Le biscuit fait guise de talisman au sein de l’Alliance et cela semble ne choquer personne. En poursuivant l’écoute, on craque pour « Sedulous » qu’on rêve en morceau de l’été, dont les rythmiques du refrain ne sont pas sans nous rappeler le succès de l’excellent titre « Roche » paru sur son album « Sexuality ».

« Cochon Ville » est le 1er extrait du disque. Son clip aux frontières du porno sert un titre disco entraînant : il aurait bien collé aux setlists des DJ dans les seventies. La Maman Tellier nous hypnotise avec son « prosterne toi, danse, rêve ». Mais en soi, on n’attribuera pas à « Cochon Ville » le titre de meilleure piste de l’album. Non, celui là, on le décernera plutôt à « Russian Attractions », avec un refrain immédiatement encré en tête soutenu par une partie orchestrale puissante, ou sinon à « My Poseidon », réalisé par Guy-Man, qui a amené au morceau une réelle intensité musicale avec de belles parties de piano, d’orchestre et d’électro.

On passera vite sur les balades « Magical Hurricane » et « Mayday » qui semblent légèrement en dessous des autres titres. « Against the law » quant à lui est un morceau complètement fou : “Coiffeur pour lui, coiffeur pour elle, Coiffeur pour lui, C’est quoi cette histoire de coiffeur, C’est n’importe quoi, Oui, mais c’est beau !”

Enfin, le dernier titre « Yes, it’s possible » arrive et débute avec des accords d’orgue d’église. Le bouquet final se fait avec des guitares saturées et promet d’excellents moments live.  D’ailleurs, il est en pleine tournée française et on va le voir en concert cette semaine à Rouen, au 106.

Après avoir fini l’écoute, on a rejoint l’Alliance Bleue. On a juste un peu peur qu’il nous demande de nous mettre tous nus pendant le concert. Mais on va tenter le diable.

———-

Pour plus d’informations sur Sébastien Tellier et pour rejoindre l’Alliance Bleue : http://www.alliancebleue.com

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire