Zebda à Marseille : second tour 100% vitaminé

04/04/12 par  |  publié dans : Concerts, Musique | Tags : , ,

24 mars aux Docks des Suds, à l’occasion de la soirée “Amnésie internationale” : les notes rythmées d’un “Dimanche autour de l’église” ont fusé dès 21H15, lançant d’emblée la promesse d’un Second tour mémorable à Marseille. Un Zebda 100% vitaminé, aux rythmes effrénés, au verbe mordant, sur une scène motivée, face à un public qui a tombé aussitôt la chemise.

Revisitant avec ferveur les incontournables “Y’a pas d’arrangement”, “Le bruit et l’odeur”, “Le chant des partisans”, toujours aussi actuels, le trio d’enfer accompagné de nouveaux bassiste et guitariste, a donné ce soir-là, la crème de la crème : du Zebda poétique, engagé et heureux de l’être.

Avec un interlude consacré au sens politique, civique et pointant le danger et l’absurdité “d’avoir dû subir depuis cinq ans, celui qui gouverne la France”, Mouss, Hakim et Magyd, n’ont pas manqué de critiquer le concept cher à la Sarkomania, l’”identité nationale”, pour lui préférer celui d’humanité, fraternité et d’égalité. D’ailleurs ce “Second tour” (titre de leur dernier album) à la métaphore subtile, s’il donne l’occasion de rappeler combien le vote est essentiel à la veille d’élections présidentielles déterminantes, marque aussi le retour du groupe qui s’est octroyé une pause durant huit ans.

Couronné en 2000 des prix du meilleur groupe francophone et de la meilleure chanson aux victoires de la musique et au NRJ Music Awards, le groupe Zebda, qui a exprimé son amour pour la cité phocéenne aux allures rebelles, a trouvé naturellement sa place en cette 6ème édition d’Amnésie Internationale, dont le but est de sensibiliser les personnes sur les peuples persécutés à travers la planète.

Au public qui en redemandait encore et encore, les frères Mous et Hakim ont offert littéralement un plongeon dans la salle, aidé chacun d’une mêlée de bras unis pour une ballade des plus sportives. Prolongeant la soirée à l’issue d’applaudissements incessants, avec un retour des plus énergiques, qui n’a oublié ni mesure ni délicatesse (paroles signées Magyd Cherfi), Zebda a tiré sa révérence tard dans la nuit, laissant planer longtemps ce nouveau parfum d’optimisme.

Tournée du groupe Zebda: 3 avril 2012 à l’Olympia à Paris, le 4 avril au Festival Métis à Saint-Denis, le 18 avril au Transbordeur à Lyon, le 27 avril au Printemps de Bourges, le 12 octobre au Zénith à Paris.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire