Hellrine, No Pain no Dance

17/07/17 par  |  publié dans : A la une, Danse, Festival | Tags : , , ,

No Pain no Dance

Itinéraire d’une danseuse par Hellrine à l’Archipel Théâtre

Hellrine est une jeune danseuse et chorégraphe qui est tombé dedans dès sa naissance bretonne. Sa mère ayant créé et dirigeant une école de danse, elle est sur une scène dès l’âge de quatre ans. Ca aide mais ça ne fait pas tout, la vie n’épargne personne, et la danse est une école de souffrance choisie.

 

 

Elle affronte pour la première fois la fournaise avignonaise avec un spectacle atypique qu’elle a composé pour la circonstance, elle a voulu proposer une pièce accessible à tous dans laquelle chacun peut s’identifier. La vidéo déroule le fil de la narration parallèlement à la danse, séquences dansées et film se mêlent ou alternent. Les projections peuvent sembler prendre un peu trop de place, mais leur durée est en fait imposée par les changements de costume entre chaque séquence.
Une fois admis ce parti pris, on peut se laisser séduire par cette autobiographie romancée. Peu importe ce qui est d’elle et ce qui est emprunté, ce qui importe c’est ce que vous y retrouvez de vous même.

 

 

Partie de la danse classique elle cherche son style à travers le hip hop et la danse africaine, prend un rateau à un concours où on lui signifie qu’il ne suffit pas de frapper sur un djembé pour que ce soit africain, que l’illustration n’est pas la danse.
D’échecs en déboires, de peine de cœur en deuils, elle s’acharne et peu à peu se trouve.

Vincent Gaches a réalisé le film, Samuel Chari est à la lumière.
Originale et sincère Hellrine est une très belle danseuse, ce qui ne gâche rien, et le public est là.

Jean Barak

 

A voir à l’Archipel Théâtre à 12h40 sauf les 17 et 24 juillet.

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire