Saison ambitieuse au Forum des Images

16/09/19 par  |  publié dans : A la une, Artistes, Arts, Cinéastes, Cinéma, Festival, Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , , ,


Design graphique : ABM Studio Valse avec Bachir / Barbarella / L’Étrange créature du lac noir © Collection Christophe

Lieu de Rencontres, d’innovations et d’éducation, Le Forum des Halles lance sa nouvelle saison 2019/2020. Et cette dernière, à l’image de la précédente, se veut toujours plus audacieuse et ambitieuse par cette volonté d’allier à l’Art, tous les publics – de 18 mois aux séniors – dans des formes créatrices des plus variées. L’idée étant de faire se rencontrer tous les types d’images en créant une épine dorsale créatrice, de chercher sans cesse les grands talents de demain, en étant soi-même créateur, en inventant des formats étranges.

Ainsi, plusieurs temps forts viendront ponctuer cette édition, découpée en Cycles, Rendez-Vous, Festivals, 100% Doc et Jeune Public. Selon Fabien Gaffez, Directeur de la Programmation, il s’agit « de reconstituer l’histoire du cinéma, l’histoire de l’art et d’imaginer comment elles peuvent entrer en collision et non s’enchainer ». Parmi eux :


Bédérama Design graphique : ABM Studio – Visuel : Krakaendragon / Supermurgeman / Spirou magazine © Mathieu Sapin

Le Festival Bédérama fêtera ainsi son arrivée par sa première édition, visant à rassembler le 7e et le 9e Art. Mathieu Sapin, notamment auteur de Gérard, cinq années dans les pattes de Depardieu et réalisateur de Le Poulain, sera l’invité fil rouge de ce week-end ludique où le dessin sera au centre de tous les évènements proposés alors.

Un Etat du monde sera reconduit pour une 11e édition. Véritable institution du Forum des Images, ce Festival destiné à dévoiler par le biais de films coups de poings, l’état du monde d’aujourd’hui rencontre de réelles difficultés à faire venir certains films et certains réalisateurs. Une preuve de l’utilité sociale et politique ainsi que de l’impact nécessaire à l’expression cinématographique. A l’affiche cette année, le cinéma brésilien contemporain.

La 2e édition de Drôle de Festival, sera l’occasion de retrouver avec humour et non-sens, autant de films cultes, expos, rencontres et invités surprises…

Quant aux Rendez-Vous, ils constituent dorénavant des moments essentiels et réguliers pour s’enrichir plus encore de connaissances documentaires (tous les mardis), de Masterclasses (chaque bimestre) ou d’animés (chaque mois).


Mille Melvil : Design graphique : ABM Studio – Visuel : La Ville des pirates / Le Temps qui reste © Collection Christophel, Conte d’été © Les Films du Losange, Laurence Anyways © MK2 Films

Mais le Forum des Halles, ne serait pas un « Forum » sans ces fameux Cycles. Et parmi eux, on retiendra notamment celui initié par Melvil Poupaud et visant à interroger la place des enfants dans le Cinéma. A savoir, ce que produisent le cinéma et sa pratique chez un enfant ? Mais aussi celui dédié à Stephen King, axé sur sa manière de travailler avec l’univers des cauchemars d’après l’idée qu’il en existe de deux types : ceux que notre imaginaire produit et ceux que la société produit. Et enfin, le cycle consacré à au scénariste et réalisateur Paul Schrader, lui donnant carte blanche à une programmation de ses films ou d’œuvres et de rencontres qu’il souhaitera mettre à l’honneur.

Enfin, l’orientation pédagogique et jeune public est devenue au fil des saisons, un élément incontournable et très important au sein du Forum des Images, avec notamment le Cinékids tous les Mercredis et dimanches après-midi ou le Touts-Petits Cinéma (destiné aux 18 mois/4 ans dans un esprit d’éveil, de sensibilité et d’attention des mini-pouces). Elle prend un essor considérable depuis septembre 2018, en partenariat avec la Ville de Paris, avec la création d’une école numérique entièrement gratuite, TUMO, dédiée aux adolescents de 12 à 18 ans. Elle rassemblera cette année, plus de 1300 jeunes autour de huit activités créatives telles que l’animation, la 3D, le cinéma ou encore le jeu vidéo, pour un apprentissage personnalisé, mêlant pratique et théorie.

Une programmation riche de propositions donc, destinée à redonner toute sa signification au mot FORUM, en continuant encore et encore à multiplier les partenariats pour créer un lieu de vie et de médiation culturelle populaire et exigeant, voué aux images sous toutes leurs formes.

Retrouvez l’ensemble de la programmation sur : https://www.forumdesimages.fr/

Ou sur place : Le Forum des Images, Au Forum des Halles, 2 Rue du cinéma, 75001 Paris

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire