“BATMAN : THE TELLTALE SERIES”, “ABZÛ”, “GROW UP” : CA SE BOUSCULE SUR LE PSN

26/08/16 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , ,

BATMAN : THE TELLTALE SERIES

Grappling_Gun_1920x1080

En quelques années, Telltale s’est imposé comme le spécialiste des jeux narratifs découpés en épisodes. Successivement « Retour vers le futur », « Walking dead » et « Game of thrones » ont permis de raconter des histoires annexes de séries bien connues. Dernier en date à passer à la moulinette californienne… « Batman » ! L’histoire débute quand Bruce Wayne soutient la candidature du procureur Harvey Dent –qui n’est pas encore devenu le démoniaque Double face – dans sa quête de la mairie de Gotham. Et si le Joker est pour le moment absent, l’heure est à la rencontre avec la féline Catwoman – toujours aussi douée dans l’art du braquage – et à l’affrontement avec le mafieux Carmine Falcone. Cependant, l’homme chauve souris découvre qu’il est son propre ennemi lorsque l’honneur de sa famille est soudainement remise en cause. Question gameplay, on ne change pas une formule gagnante. Choix cruciaux (ou pas), QTE, phases de recherches, énigmes. Ces deux premières heures posent efficacement les bases d’une aventure aux graphismes comics forts plaisants. On espère toutefois que les développeurs feront preuve de plus d’originalité dans les mois à venir. (Jeu testé sur PS4)

ABZÛ

Coral

Comment ne pas apprécier la fraîcheur de « Abzû » ? Déjà auteur du splendide « Journey », Matt Nava, qui a depuis fondé son propre studio, Giant Squid, vous invite cette fois à parcourir les fonds marins. L’heure n’est pas au combat ou à la pêche meurtrière mais à la découverte et à la contemplation. Que l’on monte sur le dos d’un gros poisson, voit passer sous son masque une ribambelle de créatures, débloque un nouveau passage grâce à son radar, le voyage coloré, appuyé par des couleurs pastel, dépayse. Le soin apporté à la représentation ainsi qu’à la physique de la faune et de la flore force le respect. Admirer toutes les espèces sur une bande son léchée est à la fois didactique et ludique. Bien qu’un peu courte, la plongée réserve des moments d’une rare poésie lors des méditations. Les nombreuses zones cachées et le plaisir de pouvoir suivre l’aventure avec des proches qui n’adhèrent pas forcément aux jeux vidéo, est ô combien fédérateur. (Jeu testé sur PS4).

GROW UP

GUP_screen_02_E3_160613_230pm_1465808986

On avait rencontré Bud il y a quelques mois … lorsque son premier périple, « Grow Home », était offert aux possesseurs du PS Plus. Et s’il faut débourser une dizaine de deniers pour découvrir son voyage lunaire, le rapport qualité / prix de ce jeu de plateforme made in Ubisoft est imbattable. Pour faire simple, « Grow up » améliore la formule sur tous les aspects et se bonifie au fil des heures. On retrouve donc l’inertie particulière du petit robot qui saute et plane à la moindre excuse… Même dextérité à la grimpette, que l’on active avec les boutons gâchettes, qui représentent chacun une main de l’androïde. Gameplay particulier qui s’affine lorsqu’on débloque de nouveaux gadgets indispensables pour récupérer les pièces de son vaisseau et s’envoler vers de nouveaux horizons. Varié dans ses décors, riche en contenu grâce à la collecte d’objets (gemmes) et pétri de bonnes idées comme ce petit compagnon qui donne une vue d’ensemble des lieux, « Grow Up » est un jeu fait avec soin. Le must ? Pouvoir d’absorber des plantes et les faire pousser à sa guise afin de se créer un chemin vers l’objectif à atteindre. De quoi cultiver les approches et tester son ingéniosité. (Jeu testé sur PS4)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire