FIA EUROPEAN TRUCK RACING CHAMPIONSHIP

23/07/19 par  |  publié dans : A la une, Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , , , ,

Big Ben a pris la bonne habitude de s’intéresser aux sports souvent délaissés sur nos consoles. Volley, Cyclisme (avec le rachat de la franchise « Tour de France »), Tennis, Handball… Selon les cas, les expériences sont plus ou moins concluantes, mais les intentions sont là. Dernier ovni en date : « FIA European Truck » vous convie à des courses de camions sur une quinzaine de tracés à travers le globe. Une alternative sympathique aux gamers à la recherche d’un jeu de course atypique.

Bien que vendu au prix fort, ce « FIA » ne possède pas la technique d’un AAA. Le rendu est propre, on ne note pas de ralentissements mais les textures sont assez sommaires. Le manque de budget se fait sentir. Heureusement Dualshock 4 en main, le titre se révèle accrocheur et va à l’essentiel dans ses modes de jeu. La carrière, les courses simples, en ligne, en local… et chose devenue rare, le split-screen sur la même console. On salue cette initiative.

Mais venons-en à la principale question : quel est l’intérêt de contrôler ses trucks, dont les pointes de vitesses sont moindres comparées aux F1 ou aux motos ? La réponse se situe dans la force centrifuge. La lourdeur et la taille des véhicules obligent en effet à calculer l’approche et la sortie des virages de manière particulière pour ne pas partir directement dans le décor. Autre point crucial : la gestion des freins qu’il faut sans arrêt refroidir… en veillant à ne pas épuiser son niveau d’eau avant la ligne d’arrivée. Cette jouabilité débouche sur des runs stratégiques. Mention spéciale au fameux Nürbugring en Allemagne.

Pour se faire la main, la carrière nous invite, comme dans « Gran Turismo » à passer un permis avant d’avoir accès aux deux championnats : Européen ou Mondial. Au total 15 épreuves permettent de se familiariser avec les engins. Une fois dans le vif du sujet et son premier contrat signé, il est nécessaire de remplir des objectifs pour gagner en réputation et glaner les fonds pour améliorer son camion. Mais attention… Votre employeur attend des bénéfices et vous réclamera son dû en fin de saison, sous menace de vous mettre à la porte ! Mieux vaut donc prendre des risques mesurés. Bien que minime, cet aspect donne un petit côté gestion novateur, qui démontre la volonté des développeurs de se démarquer et d’essayer d’innover. (Jeu testé sur PS4 Pro)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire