MEGAMAN ZERO / ZX LEGACY COLLECTION

02/03/20 par  |  publié dans : A la une, Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , , , , , ,

Devenus culte les exploits de Megaman / Rockman ont su résister au temps en s’imposant tout d’abord sur les consoles 8 bits, avant de s’essayer maladroitement à la 3D et même au football ! En marge de ces écarts, le héros de Capcom a su également imposer son style orienté action sur PS3 avec « Megaman 10 » puis sur PS4, Switch et XOne dans un 11e opus canonique, à l’accent rogue like. A travers différentes compilations, la plupart des jeux sont depuis sortis sur les consoles actuelles… Dernière en date, « Zero / Zx Legacy » contient six titres qui avaient fait les beaux jours des portables Game Boy Advance (pour les 4 « Zero ») puis la DS (pour les 2 ZX). Mais qu’en est-il de leur portage sur console de salon ?

Faire du neuf avec du vieux, la formule est connue. Elle fait cependant sens dans le cas présent. Sans avoir tout relifté, les développeurs ont assuré l’essentiel dans le sens que sur une grande TV, les graphismes, volontairement pixélisés sont propres. On peut ainsi appliquer quelques filtres, des fonds d’écran, conserver l’affichage 4/3… La direction artistique et le look rétro font le reste. Comme souvent dans ce genre de compil’, différents bonus (Galeries d’images, bandes sons…). On retient en priorité deux ajouts de taille : la présence d’un mode débutant, très utile au vu de la difficulté initiale des six aventures et l’arrivée de checkpoints, évitant de reprendre un niveau depuis le début en cas d’échec.

Pour ce qui est du gameplay, Megaman reste Megaman et le level design, toujours aux petits oignons demeure l’une des forces de la série. Entre tirs et plateformes, Zero puis ZX se donnent à fond. Les ennemis sont retors et les boss charismatiques. Pour les vaincre, il faudra apprendre leurs mouvements, les fameux « patterns » et faire parler ses réflexes. Les plus doués se tourneront vers le mode « Z Chaser » pensé pour le speedrun. Efficace donc, même si on sera en droit de lui préférer les opus « X » de la Super Nintendo, mieux calibrés et dégageant une aura indescriptible pad en main. (Jeu testé sur PS4 Pro)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire