MONSTER HUNTER GENERATIONS

08/08/16 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , ,

MHG_CGintro

Disponible depuis le lancement de la New 3DS – c’était en février 2015 – « Monster Hunter 4 » marquait un pas en avant dans la série et la rendait un chouia plus accessible grâce à sa flopée de tutoriels. « Générations » s’inscrit dans cette lignée et démocratise toujours un peu plus le jeu de chasse. Un concept taillé pour le format portable avec une succession de missions, plus ou moins longues et difficiles à remplir. Au final que l’on pratique « Générations » à petites ou longues doses, les dizaines voire centaines heures s’accumulent. Addictif pour s’occuper lors de cette dernière ligne droite des vacances estivales et même plus…

Dans les faits cet opus s’appuie sur des bases solides. Plutôt que de renouveler le genre, l’heure est au patchwork, au best of, un peu aussi il faut l’avouer, au recyclage. Malgré l’apparition d’une poignée de nouveaux monstres au design soigné et préhistorique, les experts ne seront pas dépaysés et traverseront des zones connues. A l’inverse, ceux qui veulent franchir le pas favoriseront cette version. Le choix du style, au moment de créer son personnage, est un apport non négligeable. Guilde polyvalent, guerrier spécialisé dans les arts de chasse, voltigeur aérien ou Bushido adepte des parades… Sans être rédhibitoire sur la suite des situations (on peut régulièrement switcher de l’un à l’autre), cette sélection a le bon goût de s’adapter d’emblée aux exigences du gamer. On apprécie aussi la personnalisation de l’écran tactile. Afficher la carte, faciliter les coups spéciaux, l’usage d’objets… Avec le temps, « Monster Hunter » se peaufine et arrive au bout de quelques heures, à faire oublier son côté usine à gaz pour se concentrer sur l’action.

Car si choisir son style est un bon début… cela ne fait pas tout. Loin de là… Entre la multitude d’armes à disposition, leurs caractéristiques et les faiblesses ennemies à analyser, le jeu est extrêmement tactique. Partir fleur au fusil ne sert à rien : votre avatar répond à une physique plutôt lourde et il faut veiller à ne pas vider sa jauge d’endurance. Ce n’est pas « Dark Souls » mais quand même… Mieux vaut rester sur ses gardes. Avec son artisanat encore plus poussé et son mode en ligne toujours aussi efficace  – chasser à plusieurs c’est meilleur – sa centaine de proies à abattre et ses références aux opus passés, « Générations » se glisse dans le haut du pavé des jeux de la 3ds… En rappelant que pour en profiter pleinement l’usage d’une NEW 3ds (où à défaut d’un C-Stick) est fortement recommandé pour faire pivoter la caméra à sa guise. Cette dernière ayant, le cas échéant, tendance à parfois faire des siennes. (Jeu testé sur New 3ds)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire