MONSTER HUNTER WORLD : ICEBORNE

30/09/19 par  |  publié dans : A la une, Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , , ,

Retour de la chasse aux monstres ! Un nouvel opus ? Non un DLC extrêmement copieux qui nous emmène cette fois sur des terres enneigées en compagnie de son guerrier expérimenté. En effet, pour se confronter à « Iceborne » il est indispensable d’avoir terminé la première histoire et d’avoir atteint le niveau 16, soit au bas mot une cinquantaine d’heures de jeu à minima. Une donnée à prendre en compte avant de se lancer dans cette aventure axée sur la coopération.

Rares sont les jeux comme « Monster Hunter World » à ne pas opposer les gamers. En cas de grosse galère une fusée de détresse lance un appel au secours à la communauté, qui répond présent. Difficile donc de rester bloqué par les coups d’une créature surpuissante bloquant la progression, empêchant par la même occasion de récupérer tel ou tel équipement (peau, crocs…) nécessaire pour fabriquer du matériel flambant neuf. Craft, loot, farming… le hit de Capcom n’échappe pas à ce redoutable triangle… et arrive à le doser à la perfection. Résultat : il est impossible de s’ennuyer pour peu qu’on adhère au concept.

Assez lourds dans leurs déplacements, les chasseurs disposent désormais d’un grapin. Ils sont donc plus mobiles et approchent les monstres avec style. De quoi renouveler le gameplay. Désormais propulsé dans un monde de glace, avec un nouveau bestiaire à affronter, on se retrouve dans un écosystème inédit, avec une gestion du froid et quelques surprises comme des avalanches. Le côté spectaculaire est poussé à son paroxysme. Comme d’habitude, la première apparition d’un boss donne lieu à une cinématique du plus bel effet. Costauds, ils nécessitent toujours une bonne préparation pour en venir à bout. Les joutes sont donc stratégiques et se déroulent sur le long terme, sur plusieurs dizaines de minutes.

De nouveaux atouts sont à disposition pour contrecarrer ses forces maléfiques. Au rang de chasseur s’ajoute désormais un rang « maitre » lequel permet d’augmenter de manière considérable la force des mercenaires. Les armures, armes ainsi que les équipements du compagnon Palico sont aussi plus puissants et se forgent un tantinet plus rapidement que par le passé. La nouvelle ville, un « hub » où l’on sélectionne les missions propose aussi des activités… On décore son foyer avant de tenter de résoudre un petit jeu de réflexion sympathique. En étoffant son contenu et en assouplissant certaines de ses mécaniques, « Monster Hunter Word : Iceborne » vise juste, au point d’être incontournable pour tous ceux qui avaient apprécié ce titre majeur, parmi les meilleurs de la PS4. (Jeu testé sur PS4 Pro)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire