RUGBY 20

27/01/20 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , ,

Loin du Football et de ses 2 millions de licenciés, le Rugby se porte malgré tout plutôt bien dans l’hexagone, avec plus de 400 000 pratiquants, ce qui le place au coude à coude avec le Handball et le Golf. Malgré cet engouement, encore plus présent outre-Manche en Australie, Afrique du Sud ou Nouvelle Zélande, rares sont les jeux qui mettent à l’honneur ce sport. Après un premier essai – non transformé – voilà deux ans, les Parisiens d’Eko Software, toujours édités par Big Ben, remettent le couvert dans un « Rugby 20 » en progression, mais encore loin des attentes des fans.

Car lancer une partie revient à faire un bond dans le passé. Il faut donc passer outre la représentation basique des joueurs et accepter une animation sommaire, souvent étrange (mention spéciale aux courses) pour essayer de prendre un minimum de plaisir. Le manque de budget se ressent et va à l’encontre de l’ambition des créateurs qui ont confié les commentaires aux spécialistes de Canal +… Une bonne idée en soi, à ceci près que les propos tournent rapidement en boucle. Une immersion difficile à laquelle s’ajoute de nombreuses absences de licences (championnat anglais, quelques nations majeures)… De quoi grincer des dents.

Les améliorations sont cependant nombreuses. Parmi les modes de jeu, en plus de la carrière, on retrouve des défis et un simili Ultimate Team où l’objectif est de créer son équipe de rêve en partant d’un budget alloué au départ. Pas révolutionnaire mais toujours sympathique. Une fois le coup d’envoi donné, on peut noter que les adversaires réagissent mieux à vos actions. Le fait de pouvoir mettre au point différentes stratégies est aussi appréciable. Le gameplay, nécessite par contre un temps d’adaptation. Placages, mêlées, touches, ou encore les passes à réaliser – logiquement – avec les boutons des tranches (L1 / R1), rien n’est oublié… On arrive donc quand le moteur ne fait pas des siennes, en particulier lors des collisions, à créer du beau jeu. D’où une copie trop imparfaite pour être conseillée en l’état, surtout qu’elle est vendue au prix fort.  (Jeu testé sur PS4 Pro)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire