SHOOT RETRO SUR SWITCH

17/02/20 par  |  publié dans : Jeux Vidéo, Médias | Tags : , , , , , ,

PSIKYO SHOOTING STARS BRAVO

Un mois après le volet « Alpha », voici « Bravo », lequel contient également six titres emblématiques de Psikyo. Star de cette compil’, la trilogie « Samurai Aces » met comme son nom le suggère, l’esprit Samouraï à l’honneur, avec un design approprié. Petite particularité, la sortie des trois jeux s’est étalée sur la durée, permettant ainsi de profiter de l’évolution technique permise au fil des ans. La licence est passée du shooter vertical (1993) à l’horizontal (1996), avant de s’appuyer sur des décors en 3D lors du dernier opus (2005). L’action étant toujours aussi intense. Classiques mais haletants, les deux « Gunbird » (1994 et 1998) mélangent robots et pouvoirs pour un résultat nerveux. Pour être davantage dépaysé, on se tournera toutefois vers le spin off « Gunbarich » (2001) qui insère dans le shoot’emp up… les mécaniques du casse-brique ! Rafraichissant, bien conçu et servi par un gameplay frénétique, il s’impose comme une jolie surprise. De quoi donc satisfaire les amateurs de rétro. Ces derniers retrouveront, comme sur « Alpha », plusieurs bonus pour personnaliser l’expérience, comme la rotation de l’écran et quelques filtres, toujours bienvenus pour améliorer l’expérience. (Jeu testé sur Nintendo Switch)

SEGA AGES : FANTASY ZONE

Pour étoffer sa collection « Sega Ages », portages améliorés de jeux old-school sur Nintendo Switch, la marque chère à Sonic a jeté son dévolu sur le shoot’em up « Fantasy Zone ». Moins connu que « Space Harrier » dont il est censé partager le même univers il n’en demeure pas moins une valeur sûre. Si le titre, paru en 1986 s’inscrit dans la grande tradition du genre, ses originalités sont nombreuses, à commencer par des graphismes très colorés bigrement accrocheurs. En plus de pouvoir tirer devant soi, notre petit vaisseau peut lâcher des bombes et faire demi-tour à volonté… L’objectif n’étant pas d’avancer selon un scrolling imposé mais d’aller détruire certains boss en se repérant sur une mini-map… en n’oubliant pas d’aller se ravitailler à sa base, moyennant finance. A noter que deux autres modes de jeux « Upa upa », où l’on peut changer d’arme à la volée, avec une gestion de ladite monnaie différente et « Time Attack » pour les chasseurs de records sont disponibles dans cette version à pratiquer de préférence en Nomade, par petites sessions. (Jeu testé sur Nintendo Switch)

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire