Quels monuments visiter en Argentine ?

Visiter les monuments historiques en Argentine, c’est traverser différentes époques et différentes influences. En parallèle à la culture autochtone, l’Argentine a aussi un héritage issu de la colonisation espagnole, et jésuite grâce aux missions chrétiennes en Amérique du Sud. L’Argentine est aussi un pays très riche en figures de résistance et de militantisme suite aux différents conflits et guerres que le pays a connu en commençant par la lutte pour l’indépendance au conflit interne et régimes dictatoriaux. L’Argentine ne manque pas de monuments qui témoignent de son histoire. Voici quelques-uns que vous pouvez visiter.

Monuments en Argentine : visiter le musée historique national

Si vous voulez vous imprégner de l’histoire de l’Argentine, rien de mieux qu’une visite au musée national de Buenos Aires. Le musée relate la chronologie historique du pays en passant par différentes époques et événements. Toiles, objets historiques, uniformes militaires et armes, le musée national expose les différentes trésoreries qui ont marqué chaque période. Vous pouvez même visiter une reconstitution de la chambre dans laquelle est mort le célèbre militant José de San Martin. En parallèle à différentes expositions au sein du musée, vous pouvez prendre le temps d’apprécier l’architecture du musée et son agréable jardin.

Monuments en Argentine : visiter la statue du Général Martín Miguel à Salta

Le général Martin Miguel est un ancien politicien et chef militaire argentin qui symbolise le patriotisme et l’héroïsme national en Argentine. En 1931, le président argentin de l’époque ordonne la construction de cette statue en hommage à l’ancien général. Le monument a été édifié sur le lieu de décès du militant. La statue de bronze qui représente le Général sur son cheval, est élevée sur un monticule de pierre et l’on peut voir au bas du monument un relief qui symbolise la résistance anticoloniale. Pour visiter ce monument, vous devez vous rendre au nord de l’Argentine dans la ville de Salta.

Monuments en Argentine : visiter la Maison Rose, siège du gouvernement

Si les Etats Unis ont La Maison Blanche, l’Argentine à sa propre version, la Maison Rose. L’édifice date de 1594, mais ce n’est qu’en 1862 que l’ancien fort devient le palais du gouvernement. La bâtisse tient son appellation de sa couleur rose emblématique, très en vogue au 19ème siècle en Argentine. Cette couleur provient d’un mélange de peinture de chaux et de sang de bœuf. Les visiteurs ont accès à La Casa Rosada durant les week-ends et les jours fériés. Ils auront la possibilité de visiter :

  • L’ascenseur présidentiel ;
  • Le patio d’honneur ;
  • Une galerie photographique ;
  • Une multitude de salons.

Monuments en Argentine : visiter le bloc Jésuite à Córdoba

Si vous voulez sortir un peu de Buenos Aires, nous vous conseillons de visiter Córdoba et plus précisément la Manzana Jesuitica, un site historique classé comme patrimoine mondial par l’UNESCO. Il s’agit d’un assortiment architectural qui regroupe des édifices appartenant aux premiers jésuites arrivés en Argentine en 1590. Vous pouvez y visiter l’église de la Compagnie de Jésus qui est composée de deux chapelles. Le site historique a aussi un attrait architectural par sa forme en crucifix et ses toits en bois.

Monuments en Argentine : visiter les ruines des missions jésuites des Guaranis

Vous pouvez visiter les ruines qui témoignent des missions de la Compagnie de Jésus. Ces vestiges sont composés de 5 missions datant du 17ème et 18ème siècles reflétant la philosophie religieuse de réduction. Ils ont été bâtis sur le territoire des Guaranis, une population indigène du Brésil. Les missions sont effectivement partagées entre le territoire argentin et brésilien. En Argentine, vous pouvez visiter 4 vestiges jésuites :

  • San Ignacio Mini ;
  • Santa Ana ;
  • Nuestra Señora de Loreto ;
  • Santa Maria Mayor.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *