Tintin et le secret de la licorne : émotion capture ?

07/11/11 par  |  publié dans : Cinéma, Sorties | Tags : ,

Sapristi ! Le long-métrage Les aventures de Tintin, le secret de la licorne est sorti depuis plus d’une semaine et on n’a pas fait d’interview de Spielberg ? Des acteurs ? Du premier spectateur à être sorti de la salle ? Du plus fervent des fans, collectionnant tout sur son passage ? Qu’à cela ne tienne, on a déjà la voix de Tintin et s’il faut trouver un(e) tintinophile pour donner son avis, je n’ai qu’à m’interviewer moi-même !

En tant que fan des Aventures de Tintin, avez-vous vu le film ?

Oui, bien sûr, dès sa sortie – enfin, avec le passage à l’heure d’hiver ça donne le mardi 01 novembre …

Qu’en attendiez-vous? Vous étiez impatiente ?

Oui et non. Dès qu’on parle de Tintin, j’ai les oreilles qui se dressent, je suis toute ouïe et si on pouvait parler de Tintin tous les jours je ne m’en lasserai pas. Alors, une adaptation des Aventures, c’est permettre de faire vivre la magie plus longtemps. Mais, comme tout(e) fan(e), je savais que je n’allais pas voir MON tintin, que ce n’était pas celui des albums, donc méfiance, prudence et quelque part, la conviction que le rendu allait être décevant.

Verdict ?

Et bien, j’ai aimé ! même beaucoup. Bien sûr, “ce n’est pas pareil”, ce n’est pas fidèle à l’histoire, mais à l’esprit. C’est pas mal. Rien à voir avec les  Oranges Bleues !

La technique de la motion capture y est pour quelque chose ?

Je pense que c’était la bonne solution. Il ne fallait pas refaire de l’animé classique comme la série des années 90 produite par Ellipse et qui était de grande qualité. Le film, avec de vrais acteurs, aurait été un échec. Les tentatives précédentes (Les Oranges bleues, Tintin et les mystères de la Toison d’or au début des années 60) n’ont pas rencontré leur public. Tintin est physiquement si particulier, qu’il ne peut trouver d’équivalent en chair et en os.

Que pensez-vous du travail de Spielberg ? Qu’apporte-t-il à Tintin ?

Spielberg a eu l’aval d’Hergé, à la veille de sa mort, en 1983. Le Belge avait choisi l’Américain, non pour lui succéder, mais pour adapter Tintin, c’est à dire en faire une nouvelle version et non créer une nouvelle histoire. Spielberg ne remplit qu’en partie ce contrat, car il a fait le choix de mixer trois albums, Le crabe aux pinces d’or (pour la rencontre avec Haddock), Le secret de la Licorne et Le trésor de Rackham le Rouge. Le début du film est cohérent, il reprend bien les éléments des albums, mais plus on avance dans l’histoire plus il ajoute des scènes qui n’existaient dans aucunes des autres aventures. Elles sont très bien d’ailleurs.

Cette version ne donne-t-elle pas un coup de vieux aux albums ?

Arfff [sic], c’est difficile ça comme question ! C’est sûr qu’avec la technique des ordinateurs, avec tout ce qu’on peut faire aujourd’hui, le visuel et la mise en scène du film flattent certaines scènes. Je pense notamment à la première fois où apparaît Rackham le Rouge, dans les fumées des navires en feu, il est super beau comme ça, impressionnant et tout. Si on se souvient de cette scène dans l’album, avec les couleurs acidulés, il fait moins peur, c’est sûr ! Mais il ne faut pas oublier que près de 70 ans séparent les albums et la version de Spielberg. Par contre, on peut constater que la narration d’Hergé est toujours aussi efficace et que l’aventure elle-même, n’a pas pris une ride ! Quelque soit la qualité de cet opus et des autres à venir – pas avant 2014 -, les albums primeront toujours.

C’est objectif ça comme réponse ?

…euh…


http://www.us.movie.tintin.com/

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire