Romanvrak : Les Soeurs Andreas de Eleanor Brown

31/10/13 par  |  publié dans : Livres, Romans | Tags :

1

Les Sœurs Andreas sont trois et sont très différentes. Rose a tout pour être heureuse mais n’arrive pas toujours à saisir sa chance, Bean doit retourner malgré elle vivre chez ses parents et Cordy découvre qu’elle est enceinte… Alors que leurs vies doivent prendre un nouveau tournant, seul leur lien sanguin fait d’elles des sœurs. Le destin en a cependant décidé autrement puisqu’elles se retrouvent sous le même toit pour prendre soin de leur mère malade.

“Rose vous dira que Cordy s’est toujours sortie impunément de tout parce que s’est la plus jeune, et que c’est totalement injuste.
Bean vous dira que Cordy a toujours été la préférée parce que c’est la plus jeune, et que c’est totalement injuste.
Cordy vous dira que les deux sont vrais.”

Le récit offre alors un portrait de ces trois jeunes femmes qui se cherchent encore et vont petit à petit réapprendre à devenir des sœurs. Eleanor Brown ne propose pas le roman du siècle, mais se veut originale en faisant de ses personnages des fans de Shakespeare. Décidément le dramaturge britannique a le vent en poupe (voir notre chronique de Une fille nommée Hamlet). Donc en guise de dialogue, on a le droit à des répliques shakespeariennes histoire de renforcer la dramaturgie ou le côté comique de certaines situations. Si l’idée est sympathique, le tout tombe parfois comme un cheveu sur la soupe. On a parfois la sensation que l’auteur à une liste de citations qu’elle doit placer à tout prix.

“Nous retournâmes dans le giron familial parce que nous étions des ratées. Bien évidemment, aucune d’entre nous ne l’admit ainsi, ni dans un premier temps, ni vis-à-vis d’elle-même, et sûrement pas vis-à-vis de qui que ce soit d’autre. Nous prétendîmes que nous revenions à la maison parce que notre mère était malade, parce que nous avions besoin d’une pause, d’une halte momentanée avant de repartir à la poursuite du Grand But suivant Mais la vérité était que nous avions échoué, et plutôt que de le laisser voir à quiconque, nous nous inventâmes des alibis et de belles excuses, dans lesquels nous nous drapâmes comme dans une cape destinée à combattre la froide vérité. Première étape: le déni.”76818154_o

Le style de l’auteur reste en général agréable. Le lecteur se laissera porter par ce premier roman divertissant et parfait pour une lecture de vacances.

Les Soeurs Andreas de Eleanor Brown
Ed. Marabout / Déjà disponible en librairies

Partager :
  • Facebook
  • Twitter
  • Print
  • email

Laisser un commentaire