Utilisation de l’approche holistique pour un bien-être intégral

Beaucoup d’entre nous ont appris qu’être en bonne santé signifiait simplement : ne pas tomber malade. Pourtant, la santé est bien plus que ce que nous imaginons. La médecine a fait des choses étonnantes pour rendre le monde meilleur pour tous, mais beaucoup d’entre nous pensent encore qu’il manque quelque chose dans ce domaine.

Une approche holistique de la santé et du bien-être vise à compléter ce qui manque à la médecine moderne, à savoir des conseils sur la manière de vivre une vie idéalement saine et vivante. Continuez à lire cet article pour en savoir plus sur l’approche holistique !

Qu’est-ce que l’approche holistique ?

La médecine holistique prend en compte l’ensemble de la personne dans le traitement et la prévention des maladies, y compris les aspects physiques, psychologiques, sociaux et spirituels. Elle repose sur l’idée qu’il existe un lien entre notre santé physique et notre bien-être général.
Selon l’approche holistique de la médecine, notre bien-être ne dépend pas seulement de ce qui se passe physiquement dans notre corps en termes de maladie, mais aussi de l’étroite interrelation entre cet état et notre état psychologique, émotionnel, social, spirituel et environnemental.

Ces nombreux états peuvent être tous aussi importants les uns que les autres. Ils doivent être traités conjointement afin de traiter une personne dans son ensemble. Une approche holistique implique que le médecin soit conscient de l’ensemble des circonstances de vie du patient.

Avis sur l’approche holistique

Les praticiens de la médecine alternative ont historiquement utilisé la médecine holistique comme base de leurs thérapies. Cependant, un malentendu très répandu veut que la santé holistique ne soit qu’une médecine alternative ou complémentaire.

Il est vrai que la médecine holistique permet l’emploi d’une plus grande variété de méthodes thérapeutiques en conjonction les unes avec les autres et encourage l’ouverture d’esprit envers ces diverses approches. Certaines de ces méthodes peuvent faire appel à la médecine complémentaire et alternative, mais la médecine holistique ne rejette pas les traitements conventionnels ni l’importance d’une approche scientifique.

Elle utilise la médecine conventionnelle dans le cadre de sa stratégie thérapeutique. La nutrition, l’exercice, l’homéopathie, la prière, l’acupuncture et la méditation ne sont que quelques exemples de thérapies complémentaires qui peuvent être utilisées conjointement avec la thérapie traditionnelle dans le cadre d’une approche holistique.

Les principes fondamentaux des soins holistiques

Dans le domaine médical, l’utilisation d’une approche holistique pour traiter les problèmes des patients est très particulière. Elle contient un certain nombre de concepts fondamentaux. Ceux-ci peuvent également être utilisés pour résoudre des problèmes de la vie quotidienne :

  • Une expertise de haut niveau ;
  • Une recherche qui s’appuie sur des preuves ;
  • Un recueil d’informations ;
  • Une philosophie de vie et d’être ;
  • Une grande variété de méthodes issues de diverses pratiques ;
  • Des directives de pratique ont été élaborées.

Une approche holistique de la résolution des problèmes implique l’examen de l’ensemble du comportement. La solution à l’état d’un patient peut ne pas être apparente ; le problème peut être découvert par un examen attentif de la personne dans son ensemble.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *