Les symptômes et traitements de la névrose obsessionnelle

La névrose obsessionnelle ou névrose compulsive est un trouble dans lequel des images, des pensées ou des phrases envahissent l’esprit du patient contre sa volonté. Malgré cela, la conscience du patient reste claire et sa capacité de raisonnement est intacte.

Ces obsessions incontrôlées sont considérées comme morbides, car elles privent momentanément l’individu de sa liberté de pensée et de comportement. Parfois, les défenses peuvent supprimer l’anxiété et les symptômes, mais au prix du transfert des traits obsessionnels de base vers les systèmes défensifs. Pour en savoir plus sur la névrose obsessionnelle, consultez cet article.

Types et symptômes de l’obsession névrotique

Jusqu’à récemment, la névrose obsessionnelle était une maladie psychologique pouvant être diagnostiquée, elle interférait avec la qualité de vie d’une personne sans pour autant interférer avec son sens de la réalité. La névrose obsessionnelle se manifeste de diverses manières, mais la majorité des cas se classent dans l’une des quatre grandes catégories suivantes :

  • La vérification des serrures, des systèmes d’alarme, des cuisinières ou des interrupteurs, ou la suspicion d’un problème médical comme la grossesse ou la schizophrénie ;
  • La contamination, une peur des objets sales ou un besoin impérieux de nettoyer. La contamination mentale est la sensation d’être traité comme si vous étiez une saleté ;
  • La symétrie et l’ordre, le désir que les objets soient alignés d’une certaine manière ;
  • Ruminations et idées intrusives, une fixation sur un certain train de pensée Certaines de ces idées peuvent être agressives ou dérangeantes.

Obsessions et comportements compulsifs

De nombreuses personnes souffrant de névrose obsessionnelle sont conscientes que leurs pensées et leurs comportements sont illogiques. Elles font des choses non pas parce qu’elles les aiment, mais parce qu’elles sont incapables de s’arrêter.

Si elles arrêtent, elles se sentent si mal qu’elles recommencent. Les pensées obsessionnelles peuvent inclure les éléments suivants :

  • Des craintes de se faire du mal ou de faire du mal aux autres ;
  • Attention constante au clignement des yeux, à la respiration ou à d’autres sensations corporelles ;
  • Soupçon qu’un conjoint est infidèle, même s’il n’y a aucune raison de le penser.

Les comportements compulsifs peuvent inclure :

  • Faire les choses dans un ordre particulier à chaque fois ou un nombre déterminé de bonnes fois. ;
  • Devoir compter des choses, comme des marches ou des bouteilles ;
  • Peur d’utiliser les toilettes publiques, de toucher les poignées de portes ou de serrer des mains.

Traitement de la névrose obsessionnelle

Les patients atteints de névrose obsessionnelle qui bénéficient d’une thérapie appropriée ont souvent une meilleure qualité de vie et une meilleure fonctionnalité. Le traitement peut améliorer la capacité d’une personne à être performante à l’école et au travail, à établir et à apprécier des relations, et à s’engager dans des activités récréatives.

Thérapie cognitivo-comportementale

L’exposition et la prévention de la réponse, une forme de thérapie cognitivo-comportementale, est un traitement efficace. Les patients apprennent que leurs idées effrayantes ne sont que des pensées plutôt que la réalité en se retrouvant dans un scénario redouté sans que rien d’affreux ne se produise.

Soins personnels

Le maintien d’un mode de vie sain peut contribuer au traitement de la névrose obsessionnelle. Les méthodes de relaxation de base, telles que la méditation, le yoga, la visualisation et les massages, peuvent également contribuer à atténuer la tension et l’anxiété produites par cet état mental.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *