Comment vaincre une baisse de plaquettes ?

Parmi les nombreux composés du sang, on retrouve les plaquettes. Ces petites cellules sanguines sont primordiales, car elles assurent la coagulation du sang en cas de blessure et donc la cicatrisation et la guérison de celles-ci. Quand un manque ou un dysfonctionnement des plaquettes survient chez l’Homme, cela lui provoque de graves maladies.

Quelles sont les causes d’un manque de plaquettes ? Comment adapter son alimentation à cette situation ?

Qu’est-ce qui peut causer un manque de plaquettes ?

Baisse de plaquettes, ou encore appelée thrombopénie est un dysfonctionnement sanguin se caractérisant par une diminution de la concentration des plaquettes dans le sang à un niveau inférieur à 150.000 par microlitres.

Les raisons de ce dysfonctionnement peuvent être diverses, comme une maladie atteignant la moelle osseuse, cela peut être le cas de la leucémie par exemple (le cancer du sang) qui est généralement diagnostiqué après une suspicion par examen plaquettaire. La raison peut également être une grosse hémorragie récente, en effet, quand le corps se retrouve face à une grosse blessure, il utilise de très grandes quantités de plaquettes pour tout cicatriser, ce qui peut mener à une baisse de leur concentration.

La thrombopénie se reconnaît notamment grâce à l’apparition d’une pétéchie, notamment chez les bébés, qui représente des microhémorragies sous-cutanées.

Quels sont les aliments à consommer en cas de manque de plaquettes ?

Plusieurs vitamines sont conseillées par les médecins en cas de manque de plaquettes, voici les principales et les plus recommandées par le corps médical à intégrer à son alimentation en cas de thrombopénie :

  • La vitamine B12 ;
  • La vitamine B9 ;
  • La vitamine K.

Il faut bien comprendre que chaque vitamine a un rôle précis et important dans le corps humain. La Vitamine B12 est principalement responsable de la production de nouvelles cellules sanguines comme les globules blancs, rouges mais également les plaquettes.

Une carence en B12 peut expliquer une thrombopénie. C’est une carence souvent rencontrée chez les végétariens au vu de leur consommation très pauvre en vitamine B12 se trouvant normalement dans les viandes et les laitages.

La vitamine K est très présente dans notre alimentation quotidienne, il ne vous sera donc pas très difficile d’en consommer. Elle est notamment retrouvée dans le chou vert, les myrtilles, les épinards ou encore le chou Kale.

Vous en savez maintenant un peu plus à propos du dysfonctionnement du manque de plaquettes, de ses causes ainsi que des aliments conseillés en cas d’apparition de ce problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *