Reconnaître et traiter une fissure du ménisque

Situé sous l’articulation du genou, le ménisque est un fibrocartilage entre le tibia et le fémur. Lorsque le ménisque se fissure, il apporte son lot de douleurs et de désagréments, mais fort heureusement, il peut être traité. Dans cet article, nous vous donnerons toutes les informations dont vous aurez besoin.

Comment se manifeste une fissure du ménisque ?

Il existe un ménisque interne et un ménisque externe, et les deux sont de forme semi lunaire. La biomécanique des genoux dépend en grande partie du ménisque, car il joue le rôle d’amortisseur, de stabilisateur et de lubrificateur, et favorise la bonne répartition de toutes les contraintes mécaniques, ce qui évite l’usure du cartilage. La fissure du ménisque est une maladie qui survient fréquemment, elle peut survenir de deux façons : lorsque le ménisque s’est usé avec le temps, ou lors d’une déchirure provoquée par un traumatisme. Il y a des symptômes qui ne trompent pas lorsqu’une fissure du ménisque survient :

  • Sensation d’accrochage et craquements du genou ;
  • Douleur intense au niveau du genou ;
  • Articulation bloquée par moments ;
  • Survenue épisodique d’œdèmes ;
  • Articulation gonflée.

Les craquements du genou rendent l’accroupissement difficile, voire impossible, et altèrent la marche, la montée, et descente d’escaliers. L’articulation peut s’en retrouver bloquée, il devient alors difficile de plier la jambe. La fissure du ménisque se fait tout particulièrement ressentir avec une douleur intense qui survient au genou (du genre qu’on ressent lors d’un rhumatisme articulaire aigu.) et qui irradie jusqu’à la cuisse. On peut également voir apparaître quelques œdèmes périodiques qui accompagnent le gonflement du genou.

Comment traiter une fissure du ménisque ?

Lorsqu’un des symptômes mentionnés survient, il convient de stopper de suite l’activité en cours, et de mettre son genou au repos aussi vite que possible. On peut traiter une fissure du ménisque, en effectuant des séances de rééducation accompagnées de médicaments anti inflammatoires ou antalgiques. Le traitement médical peut être complété par l’administration de corticoïdes en infiltration. Cette solution peut retarder l’intervention chirurgicale, ou la remplacer dans le cas où la fissure serait récupérable. Par contre, dans le cas d’une fissure insupportable et en voie de s’aggraver, l’intervention chirurgicale devient l’unique solution. On estime qu’une fissure du ménisque opérable lorsqu’elle a moins de 5 à 6 semaines, et que le reste du ménisque ne présente pas d’arthrose ou d’autres pathologies. De plus, la fissure doit être accessible et vascularisée (en périphérie du ménisque externe). L’intervention chirurgicale se fait en hospitalisation de 2 à 3 jours ou en ambulatoire, avec des instruments très petits pour faciliter la manipulation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *