Définition de quelques maladies, de leurs symptômes et des solutions possibles

De nos jours, il est important de se renseigner sur différentes maladies, que l’on y soit confrontées ou pas. Bien évidemment, rien ne remplacera l’expérience et les connaissances d’un véritable médecin, et ce n’est, de toute façon, pas la prétention de cet article, puisque ce dernier n’a été rédigé que dans le but de donner quelques pistes sur différentes maladies, les symptômes qu’elles peuvent engendrer et les possibilités de traitements qu’un médecin pourrait éventuellement prescrire.

L’acromégalie

L’hormone de croissance est une hormone qui stimule la reproduction des cellules, pour permettre la croissance du corps humain, mais quand celle-ci est secrétée en excès, on parle alors d’acromégalie, il faut savoir que c’est une maladie assez rare, qui touche à peine 5 personnes sur un million, et dont la cause est une tumeur non cancéreuse au niveau de l’hypophyse. Les symptômes principaux de cette maladie sont tous liés à la surproduction des hormones de croissance, on peut alors constater une augmentation de la taille des mains et des pieds, ainsi que des traits plus saillants, tout cela s’accompagne également de douleurs au niveau des articulations et d’une hypersudation.

Mal sous le pied

Avoir mal sous le pied est typiquement le genre de petits tracas du quotidien, qui peuvent véritablement ruiner toute une journée, en effet, quoi de plus désagréable que de ressentir une gêne en marchant, en courant ou simplement en étant debout ? Si la douleur persiste, il ne faut pas hésiter à consulter votre médecin traitant, ou un podologue pour identifier la cause du problème, et avoir un traitement adapté qu’il soit médicamenteux ou pas, car parfois, il suffit d’une bonne séance chez l’ostéopathe ou le kinésithérapeute pour que le problème soit réglé.

Le rhumatisme articulaire aigu

Le rhumatisme articulaire aigu est une maladie auto immune qui touche généralement les enfants de moins de 10 ans, causant une forte fièvre (plus de 39 degrés celsius), des troubles digestifs, des articulations chaudes, douloureuses, et parfois même enflées. Cette maladie se déclare souvent à la suite d’une infection ORL, non ou mal soignée, comme une pharyngite, un streptocoque ou la scarlatine. Malheureusement, c’est dans les pays les plus défavorisés que les enfants en souffrent le plus, car certaines infections y sont mal prises en charge, et c’est l’atteindre cardiovasculaire qui est la plus redoutée, car elle pourrait potentiellement être mortelle. Le traitement se fait essentiellement à base d’antibiotiques et d’anti inflammatoires, accompagnés d’un repos total d’un à trois mois, et d’une surveillance de plusieurs mois voire plusieurs années.

L’ablation de la prostate

La prostate est une glande qui permet de sécréter et de stocker le liquide séminal, quand celle-ci est atteinte par un cancer par exemple, il devient primordial de procéder à une ablation de la prostate pour sauver la vie du patient, et éviter de graves complications. Il y a trois techniques pour faire une prostatectomie ; la première étant de passer par l’abdomen (voie rétro pubienne), la deuxième étant de passer par le périnée, et la troisième est de faire une coelioscopie dans le bas ventre. Heureusement, de nos jours, il y a de moins en moins de complications suite à cette intervention, surtout par rapport à l’incontinence urinaire et aux troubles sexuels, particulièrement craints par les patients.

Quand se faire vacciner contre la grippe ?

La grippe saisonnière survient généralement dès le début des baisses de températures, c’est-à-dire du mois d’octobre et jusqu’à la fin du mois de mars, avec un pic aux alentours de janvier, pour se faire vacciner de manière efficace, c’est donc dès le début du mois de septembre de chaque année qu’il faut le prévoir, puisque le vaccin ne commencera à faire effet qu’une quinzaine de jours après. Si vous vous y prenez « tard », les autorités conseillent généralement de ne pas aller au-delà du mois de février.

Fissure du ménisque

Pour protéger le genou et amortir les chocs entre le fémur et le tibia, il y a ce qu’on appelle le ménisque, ce dernier joue non seulement un rôle d’amortisseur, mais également de stabilisateur et de lubrificateur, malheureusement, il arrive que ce dernier soit blessé suite à un accident, ou à de l’arthrose, on parle alors de fissure du ménisque, il en résulte de fortes douleurs au genou, des œdèmes, un craquement, et parfois même un blocage de l’articulation. Pour soigner les ménisques, on conseillera souvent à un sujet jeune, de passer par la case chirurgie pour qu’il puisse reprendre une activité physique normal, alors que pour une personne plus âgée ou sédentaire, on privilégiera plutôt des séances de rééducation, des infiltrations de corticoïdes et des antis inflammatoires.

L’hydroxyapatite

L’hydroxyapatite est un phosphate de calcium naturellement présent dans notre corps, puisqu’elle rentre dans la composition de nos os et de nos dents à 50 %, malheureusement, il arrive qu’avec l’âge, il y ait des dépôts de cet élément, on parle alors de calcifications ou de rhumatisme à hydroxyapatite, les conséquences peuvent être absolument asymptomatiques ou, au contraire, très douloureuses, surtout au niveau des articulations. Encore une fois, le traitement dépendra de la nature de ces calcifications, si elles sont très petites il suffira de prendre du repos et des anti inflammatoires sinon on parlera alors de chirurgie ou d’ondes de choc.

L’hypermétropie

L’hypermétropie est un problème visuel constaté chez les personnes ayant une distance entre la cornée et la rétine plus courte que la normale, il en résulte une vision de près floue, des maux de tête, de la fatigue oculaire et une sensation de picotements au niveau des yeux. N’hésitez pas à prendre conseil auprès de votre opticien et de votre ophtalmologue, afin qu’ils puissent vous guider dans le choix de vos verres.

L’acouphène pulsatile

Quand il y a un son qui parasite l’oreille d’une personne sans être réel, on parle alors d’acouphène. Cependant, il existe un genre bien précis qui correspond au son émis par les battements du cœur du patient. L’acouphène pulsatile peut être dû à une hypotension, une modification du flux sanguin, ou encore à l’épanchement du fluide auditif, il en résulte malheureusement une sensation de gêne permanente, des vertiges et un sommeil perturbé.

La cystite et ses causes

La cystite est une infection urinaire due à la bactérie Escherichia coli, il en résulte des envies fréquentes d’aller aux toilettes, des douleurs et une sensation de brûlure au moment d’uriner, les causes d’une cystite sont nombreuses, il y a par exemple :

  • La ménopause et la grossesse ;
  • Une malformation de l’appareil génital et urinaire ;
  • Des calculs rénaux ;
  • Un manque d’hydratation ;
  • L’utilisation de produits nettoyants qui détruisent la flore vaginale ;
  • Une alimentation trop basique.

La tendinite calcifiante

Quand il y a un dépôt de calcium sur les tendons, on parle de tendinite calcifiante, c’est une maladie très fréquente qui touche essentiellement des femmes jeunes, elle a pour conséquence une douleur chronique, surtout au niveau des épaules et les mouvements de bras deviennent donc très compliqués. Pour la traiter, on utilise très régulièrement des infiltrations de corticoïdes, des ponctions de calcium, ou simplement des anti-inflammatoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *